• Signez la pétition de la paix entre les civilisations !

     
     
    Mercredi 24 octobre 2007

    34-ans2.JPG Bonjour fidèles amis,

    Choc des civilisations ! La folie des hommes va nous conduire vers une  guerre mondiale, plus effroyable que les deux premières ! Cette nouvelle croisade judéo-chrétienne contre les Musulmans est monstrueuse ! Elle est voulue, lancée, programmée par le complexe politico-médiatico-financier (et tant pis si je forge des expressions, c'est de la " bravitude ",  comme dirait Ségolène Royal !), par des illuminés fanatiques et intolérants,  des néoconservateurs voulant étendre sur le monde l'idéologie totalitaire de la domination judéo-chrétenne et ultra-libérale ! Dans le dos, et sur le dos des peuples ! En France, ce sont les Sarkozy-Kouchner qui s'en sont faits les propagateurs, épaulés par une cohorte de pseudo intellectuels courtisans et partisans, uniquement préoccupés par l' hégémonie israélo-américaine sur le monde ! Ne nous laissons pas enrôler sous la bannière des libéraux haineux et intolérants ! Ils veulent bâtir la paix des puissants sur les ruines des civilisations !

    Mes amis, je regarde d'un oeil le film sur Arte relatant la jeunesse du futur pape Jean-Paul II, " pris dans la tourmente de l'invasion de la Pologne par les nazis ". Oui, la tourmente, comme celle que tous les fanatiques ennemis des peuples et de la paix nous préparent ! Est-ce vraiment cela dont vous rêvez comme destin ? L'extermination d'une partie du monde pour permettre à l'autre moitié de jouir égoïstement des ressources de la planète - jusqu'à ce que, naturellement, les industriels de la mort en décident autrement et trouvent de nouveaux boucs-émissaires pour la frustration des peuples exclus du banquet des nantis !

    Dans ce film, les massacres se succèdent, on ne voit que cadavres, sang, larmes, cris ! Pourtant, je saisis au passage quelques phrases : " La foi n'est pas une consolation, elle donne un sens à la vie et à la mort " , " Est-ce qu'on est venu juste sur terre pour être exterminés ? ",  " C'est l'amour qui sauve le monde, l' amour est plus fort que la haine ! " , " Ne sommes-nous pas tous enfants du même père ? ".

    Oui, amis lecteurs, nous sommes tous enfants du même Père d' Amour, nous sommes tous citoyens du même monde, nous sommes tous frères et soeurs en humanité, et nous devons nous tendre la main pour bâtir ensemble un monde plus beau, celui de la fraternité des civilsations ! Celui où chacun, rouge, noir, jaune, blanc, musulman, chrétien, juif, païen, pourrait trouver une place juste et reconnue, mener une existence paisible et digne ! 

    Le choc des civilisations prôné par les Bush, Sarkozy, Kouchner ou même B.H. Lévy, si l'on en croit ses discours pétris de l'obsession du Musulman, ne mène nulle part ! Ou plutôt à l' intolérance, à la haine, à la guerre ! Et la guerre est vraiment la pire des solutions ! Elle est pure folie !

    Amis, je vous en conjure, désolidarisez-vous de tous ces fauteurs de divisions et de troubles, dénoncez-les ! Et signez la pétition pour une paix au Proche-Orient, qui conditionne en définitive l'avenir de l' humanité !

    C'était vôtre Eva, toujours aussi mobilisée pour l'entente entre les peuples, la concertation, la coopération, la paix !

    Abonnez-vous (gratuit) à ma prose, à droite sur l'écran ( newsletters, et rubrique "recommander" )

    Tags : Proche-orient, paix, guerre, intolérance, Bush, Sarkozy, Kouchner, B.H. Levy, Musulman, Juif, Chrétien, choc des civilisations, S. Royal, Jean-Paul 2, Arte.
    --------------------------------------------------------------------------------------------------
    Voici le texte de la pétition, que j'ai trouvée sur le site que j'aime beaucoup, parce que fourmillant d'informations  et animé par une authentique humaniste, http://sego-dom.over-blog.com . J'y joins un autre texte, issu du même blog, sur la politique de Christine Lagarde, Ministre de l'Economie et des Finances, néoconservatrice notoire, acharnée à défendre le monde des puissants, surtout américano-israélien,  auquel elle appartient pour le malheur des Français et le bonheur de tous les Johnny Halliday. (Eva)

     

    Continuer le combat

    Le 6 mai 2007, les français ont choisi d'élire Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République.

    Après des mois de combat pour expliquer la politique proposée par Ségolène Royal, nous n'acceptons pas de baisser les bras. 

    Sur ce blog, vous continuerez de lire des informations vous permettant de comprendre qu'une politique à la fois humaine et pragmatique, est possible, au profit du plus grand nombre et non pour une élite du pouvoir médiatico-financier. 

    Avec Ségolène,nous continuons de défendre une autre politique.

    Si vous souhaitez enrichir le débat, n'hésitez pas à me contacter : dominique.millecamps@wanadoo.fr ou laisser vos contributions à la suite des articles.

     
     
     

     

     

     

    On parle de plus en plus d’un « choc des civilisations ». Mais le problème n’est pas culturel ; il est politique – du 11 septembre à Guantánamo, de l’Irak à l’Iran. Cette querelle aux racines profondes n’est pas inévitable et beaucoup de gens dans le monde ont d’ailleurs déjà exprimé leur désaccord face à ce conflit. Ensemble, nous pouvons y mettre fin. Mais par où commencer ? Le conflit israélo-palestinien est le symbole du profond gouffre qui sépare l’Islam et l’Occident. L’heure d’installer une paix durable est venue : les dirigeants internationaux doivent agir. Regardez notre nouvelle vidéo et signez le pétition sur le site Avaaz. Lorsque les leaders mondiaux se réuniront à la fin mars, notre message leur sera transmis de telle sorte qu’ils ne pourront plus l’ignorer…
     
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

    Si vous souhaitez enrichir le débat, n'hésitez pas à me contacter : dominique.millecamps@wanadoo.fr ou laisser vos contributions à la suite des articles.

     
     
     
    Ce serait long et fastidieux de faire la liste des augmentations des prix des produits de première nécessité, en particulier dans le domaine alimentaire. De manière générale, selon le Fonds monétaire international (FMI), les prix alimentaires mondiaux ont bondit de 23 % au cours des dix-huit derniers mois.
    Un diagnostic (volontairement) tronqué

    Qu’à cela ne tienne... Si on parle à Mme Lagarde de baisse du pouvoir d’achat, elle vous répondra que l’inflation est « maîtrisée » en France. Ce qu’elle ne précise pas, c’est que l’indice des prix et le mode de calcul choisi par l’INSEE empêche de se rendre compte de l’impact réel de l’augmentation de certains prix en fonction du revenu des ménages. Les biens à forte valeur ajoutée technologique (écrans plats par exemple) ont connu une baisse de leurs prix vertigineuse en quelques temps tandis que d’autres produits plus basiques ont augmenté fortement. La moyenne opérée fait en sorte que l’écran plat (qu’un nombre assez restreint de Français achètent) est sur-pondéré par rapport à la baguette (que la plupart des Français achètent).

    Ségolène Royal avait fait cette proposition durant la campagne électorale, raillée à l’époque par le candidat de l’UMP, de bâtir de nouveaux indicateurs du « coût de la vie ».
    Dans un rapport rendu aujourd’hui à Mme Lagarde, le Conseil d’Analyse Economique (qui dépend du Premier ministre) par les voix de l’économiste Philippe Moati et du directeur du CREDOC Robert Rochefort, demande la mise en place de nouveaux indices, incluant l’acquisition d’un logement et établissant des distinctions par « fonction de consommation » (alimentation, téléphonie…). Il est donc assez étrange de continuer d’entendre Mme Lagarde pérorer sur toutes les ondes qu’il n’y a pas de problèmes de pouvoir d’achat alors qu’un rapport lui précise à juste titre que ce problème est précisément sous-évalué.

    Les « solutions » proposées : entre invraisemblable et impossible

    Mais surtout, il est encore plus ahurissant d’entendre la solution apportée par Mme Lagarde. Alors qu’une conférence s’est ouverte aujourd’hui à la demande du Président sur le sujet du pouvoir d'achat avec les partenaires sociaux, elle préempte en réalité le sujet en déclarant, tout de go, que le meilleur moyen de relancer la consommation serait de faciliter… le crédit à la consommation. Elle a donc instamment demandé à la Banque postale, filiale bancaire de la Poste, de se charger de cette basse besogne.

    Certains parlementaires de la majorité, sans doute bien
    intentionnés, surnomment Christine Lagarde l’ « Américaine ». On suppose donc que la Ministre reste à peu près au courant de ce qui est en train de se passer aux Etats-Unis. Autrement dit, du fait que l’ouverture à toutes vannes des crédits et des prêts à des taux usuraires ait jeté dans la rue du jour au lendemain des milliers d’Américains.

    On suppose par ailleurs que depuis son arrivée en France, Mme Lagarde s’est également aperçue que le surendettement des ménages est un phénomène particulièrement inquiétant et qui tend à prendre des proportions inégalées. Selon la dernière enquête publiée par le Comité consultatif
    du secteur financier (CCSF), 648 500 ménages français étaient déclarés en état de surendettement à la fin de l’année 2005. Au-delà de ce chiffre cumulé phénoménal, on est en outre surtout inquiet de par l’amplification continue, année après année, du phénomène de surendettement. Entre 1993 et 2005, le nombre de ménages surendettés a ainsi augmenté de 195 % ! En outre, si les crédits à la consommation ne sont pas encore la cause première de surendettement, l’observation des dossiers témoigne surtout du fait que la multiplication des crédits s'accentue et contribue sinon à provoquer directement mais en tout cas à aggraver considérablement le niveau d'endettement, en rendant l'argent a priori "facile" d'accès.

    Au vu de ces chiffres, on ne peut décemment comprendre comment la seule réponse de Mme Lagarde au problème de pouvoir d’achat rencontré par les Français soit de renforcer encore les conditions de leur précarité.

     « Il faut arrêter de penser », nous avait intimé Mme Lagarde devant des parlementaires estomaqués lors de la présentation du mal-nommé projet TEPA (Travail, Emploi et Pouvoir d’Achat). Au contraire, il aurait peut-être fallu penser Mme Lagarde.
    Penser qu’en accordant 15 milliards d’Euros de cadeaux fiscaux sans discernement, non seulement vous vous retiriez toute marge de manœuvre dans un contexte budgétaire tendu pour investir dans la recherche et la compétitivité des entreprises, mais aussi et surtout vous donniez davantage de pouvoir d’achat précisément à ceux qui (les plus fortunés) qui n’en ont pas besoin… ou l’épargnent.

    Entre solution aggravant la situation et impossibilité d'agir en raison de mauvais calculs, à défaut de penser, nous vous souhaitons au moins bonne chance.

    Source :
    PS Sciences Po
     
     

    toujours dans http://sego-dom.over-blog.com

    Un fabricant italien de pâtes alimentaires, Enzo Rossi, dont l’entreprise est basée à Campofilone, dans la région des Marches, a décidé d’essayer de vivre, avec son épouse et ses filles, dans des conditions similaires à celles de ses ouvriers, à savoir avec 2 000 euros pour un mois. Tout en veillant à tout économiser, il s’est retrouvé sans le sou… le 20 du mois.   Il a alors compris ce que signifie la précarité et a décidé d’augmenter de 200 euros ses salariés.   « Le coût de la vie s'est alourdi de 150 euros par mois. Pour des gens comme moi, ce n'est rien, pas pour les ouvriers… »   Il s’est fait féliciter par certains, décrier par d’autres.   Notre MEDEF devrait prendre exemple !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :