• Résistons ! Oui, résistons à l'intolérable qu'on prépare....

     
     
    Mercredi 17 octobre 2007

     

    &'f

    305-copie-6.jpg Chers lecteurs, bonjour

     

     

     

    Voici de nouvelles informations sur lesquelles les Médias n’insistent généralement pas, et en particulier je vous offre pour commencer une invitation à vous rassembler contre la politique de Sarkozy ; c’est un appel à résister, comme mon blog, à l’intolérable qu’on prépare ouvertement ou à l’insu des peuples. Et les occasions de résister ne manquent pas ! L’intolérable est partout. Voici une liste non exhaustive :

     

     

     

    Guerres préventives et illimitées, de basse intensité ou nucléaires ; totalitarismes ; accroissement des inégalités ; démantèlement de toute la protection sociale et des services publics ; déshumanisation de la société ; économie prédatrice ; financiarisation carnassière ; suprématie du capital sur le travail et de la finance sur le capital ; destruction de l’environnement ; pillage des ressources naturelles et de celles du Tiers Monde ;  imposition d’un modèle unique ; domination agressive et arrogante de l’Occident ; choc des civilisations ; hégémonie de certains pays,  groupes, ou clans  sur les autres ; importance des lobbies ; mépris du vivant, notamment animal ; militarisation croissante et nucléarisation galopante ; matérialisme triomphant ; surconsommation d’une minorité, et privations pour les autres ; marchandisation de tous les secteurs ; accaparement des richesses et des biens publics par quelques uns ; brevetage du vivant ; eugénisme social ; américanisation de la société à marche forcée ; fausses valeurs : culte de l’Argent, de la réussite, des vedettes, de l’apparence, de l’individu, de la compétition exacerbée ; perte du sens social et de la solidarité nationale ; relégation des anciens ; corruption généralisée (paradis fiscaux, blanchiment argent sale, propagation du tourisme social …) ; privatisation de tous les secteurs ; contrôle de tous les citoyens ; utilisation de la faim comme arme ; soumission aux diktats américains ; exaltation du modèle brutal américain ; Pensée vraiment unique ; société ultra policière ; désinformation ; culture au rabais ; justice à deux vitesses , clémente pour la grande délinquance en col blanc, impitoyable pour la petite délinquance, tous les droits pour certains, des devoirs seulement pour les autres ; exclusion des plus faibles ; rejet de l’étranger ; banalisation de l’extrême droite ; lois liberticides ;  discriminations ; sectorisation de la société, communautarismes exacerbés ; essor des fondamentalismes religieux ; crispations identitaires ; exaltation de la culture
    américaine ; ghettoïsations ; démantèlement du Droit du Travail, "main invisible" (chut ! secret d'état, surtout avec Sarkozy ! ), incendies criminels provoqués par des promoteurs immobiliers.... et j'en passe, peut-être de pires ! Un joli monde, n'est-ce pas ? Voyez mon article " Un si joli monde "....

     

     

     

     Sarkozy, lui,  a entrepris de changer la société française, l’Europe et le monde. Pour le malheur des peuples.

     

     

     

     Réagissons ! Demain, il sera trop tard….Oui, je suis prophète du malheur, par amour du bonheur. Tout simplement….

     

     

     

    Eva, toujours aussi résistante au Mal qui s’étend … Abonnez-vous à ma prose (newsletters à droite), et recommandez ce blog à vos amis comme à vos ennemis. Bonne journée !  

     

      "lucien jallamion" <lucien.jallamion@libertysurf.fr>
    Objet: invitation
    Date: Tue, 16 Oct 2007 18:36:43 +0000

     

     

    Résistance sociale

    http://www.resistancesociale.fr/

     

     

    VENDÉMIAIRES 2007

    Vous êtes tous et toutes invité(e)s aux 5èmes VENDÉMIAIRES DE RÉSO le

    Samedi 17 novembre 2007

    De 9h30 à 17h00

    Mairie du 11ème arrondissement

    Place Léon Blum

    75011 PARIS

    Métro : Voltaire

    Matinée : Salle Sedaine

     

    RÉSISTER A UNE RÉGRESSION SOCIALE SANS PRÉCÉDENT

    Débats animés par Jean-Claude CHAILLEY, secrétaire général de Résistance Sociale

    1/ Une remise en cause du « statut » du salariat (code du travail, statut de la fonction publique)

    2/ Conditions de vie, pouvoir d’achat : des régressions dans tous les domaines

    3 Services publics : dégradation des conditions d’accès, mise en concurrence

    4/ Retraite, protection sociale : la remise en cause des solidarités

    Avec la participation de responsables syndicaux : Annick Coupé, secrétaire nationale de Solidaires, André Canovas, secrétaire de l’UNSA-énergie, Rémi Aufrère, syndicaliste cheminots, Patrick Hallinger de l’UGFF-CGT,

     

    Déjeuner-débat : LES CLUBS DE LA « RENAISSANCE »

    Débat animé par Michel JALLAMION, porte-parole de RESO

    La refondation d’une idéologie de gauche peut-elle venir de ces clubs ?

    Avec la participation de représentants des nouveaux clubs de réflexion (Demain la gauche, Gauche Avenir, Désirs d’avenir, …)

     

    Après-midi : Salle des Mariages

     

    LA GAUCHE PEUT- ELLE RECONSTRUIRE LE PARTI DU MONDE DU TRAVAIL ?

    Débat animé par Marinette BACHE, présidente de Résistance Sociale

    Avec la participation de responsables politiques de gauche :

    (Marie-Noëlle Lienemann, députée européenne, membre du BN du PS, Patrice Bessac, conseiller régional d’IdF, porte parole national du PCF, Georges Sarre, ancien ministre, Premier secrétaire du MRC, …)

     

    préférable de s’inscrire sur : vendemiaires@voila.fr

    ou au 06 33 82 05 15

    www.jubii.fr c'est une seule interface pour communiquer. Email, téléphone gratuit, messagerie instantanée, 10 Go d'espace de stockage. Avec www.jubii.fr simplifiez-vous la vie !

     
    Pièces jointes

    Fichiers :
     
     
    programme1.pdf programme1.pdf (39k) Consulter et sauvegarder dans l'ordinateur

    Je joins maintenant un article issu de l'excellent blog d'information http://sego-dom.over-blog.com . 

    La misère est intolérable. Résistons à la société impitoyable que nous prépare Sarkozy, à l'américaine, où l'on privilégie les plus nantis, notamment
    sur le plan fiscal, et où l'on se désolidarise totalement des plus faibles :

     

    En mai 2006, des défenseurs des droits de l’homme, venus de quatre continents et de toutes les couches de la société, se sont réunis à Montréal. S’appuyant sur une large consultation d’associations, de syndicats, d’Etats et d’agences des Nations Unies, ils ont donné suite à une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies visant à amplifier l’impact du 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère.
    Ils invitent tous les citoyens épris de justice et de paix à soutenir la déclaration de solidarité qu’ils ont lancée
    .

    Nous sommes solidaires
    avec celles et ceux qui luttent, partout dans le monde, pour résister à la misère et l’éliminer.

    Nous voulons contribuer
    à faire respecter la dignité et l’accès effectif de tous aux droits de l’homme.

    Nous voulons nous joindre
    aux efforts qui permettent la participation des personnes en situation d’exclusion et de misère à la vie de nos sociétés, notamment au 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère.

    Nous demandons
    que les citoyens, les autorités locales, nationales et les Nations Unies :

    - Considèrent les plus pauvres comme les premiers acteurs de la lutte contre la pauvreté.

    - Associent les plus pauvres à la conception, la mise en place et l’évaluation de politiques qui les concernent et portent l’ambition d’un monde sans pauvreté, un monde où les droits à la vie familiale, au travail décent, à la participation sociale, culturelle et politique sont respectés.

    - Soutiennent les événements organisés chaque 17 octobre afin que la participation des personnes en situation de pauvreté reste au coeur de la Journée mondiale du refus de la misère.

    - Participent aux dialogues qui doivent se mettre en place tout au long de l’année avec les personnes qui, en refusant la misère, créent des chemins vers la paix.
      Le site de la journée mondiale du refus de la misère


    "Tout va passer à la trappe, pour le moment on mate les minorités" : voir http://www.millebabords.org
     
     

     

    +++++++++++++++

     

    RESISTONS ENSEMBLE / bulletin numéro 55 / juillet 2007

     

    Le voile gris

     

    Un voile gris tombe sur le pays, il nous étouffe, il nous colle à la peau. La liste de ceux dont la mort est liée à la police ces dernières semaines s’allonge. Ecrasé par une voiture de police, mort dans un fourgon, dans une cellule de dégrisement, tombé de la fenêtre d’un commissariat, noyé dans une rivière, retrouvé pendu dans un centre de rétention... Puis, le pouvoir rafle partout, dans les cafés, devant les écoles, arrache une dame âgée de sa baignoire... Mais pourtant le régime ronronne. Les partis politiques et les syndicats ont eu leur Canigou. Le président les reçoit, les consulte, ils sont « considérés », il y a des ministres de gauche. C’est du jamais vu en France. Les médias, plus soumis que jamais, adorent le président « actif » et son gouvernement d’ « ouverture ».

     

    L’anesthésie générale cache la montée triomphante d’un Etat policier qui montre ses dents et s’en sert sans vergogne. Tout ce qui reste de la sécu, du droit de grève, des retraites, de l’éducation, du droit à une vie décente... passera à la trappe si on laisse faire la violence étatique. Pour le moment on mate les minorités, les plus démunis mais ce n’est qu’un début. La croyance en un Etat « démocratique », « moderne et réaliste » paralyse les partis politiques et les syndicats. L’histoire a pourtant montré que finalement eux aussi vont se retrouver derrière les barbelés.

     

    Mais, à Belleville, une foule de 200 personnes s’est dressée contre la police et ses grenades lacrymogènes pour s’opposer à une rafle, dans l’avion pour Bamako les passagers en colère ont empêché une expulsion d’une violence rare, la marche des fiertés a été interrompue par une centaine de militants pour en expulser les gays de l’UMP. Il est possible de sortir de l’anesthésie.

     

     

    lundi 15 octobre 2007 (21h42) :
    Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux (et c’est la presse belge qui le dit)    http://bellaciaoo.org/fr

    Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux
    De Joëlle Meskens
    samedi 14 avril 2007, 09:34 (le soir)

    J usque-là, nous ne l’avions pas écrit. Parce qu’il demeure exceptionnel que Le Soir prenne position dans une élection, comme il l’avait fait pour soutenir John Kerry face à George Bush aux Etats-Unis.

    Cette fois pourtant, on ne peut plus rester sans le dire. Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux. Parce que le candidat de l’UMP à l’Elysée a franchi la ligne rouge. Ses propos sur le caractère inné de la pédophilie ou de la tendance suicidaire bouleversent tous les principes de l’humanisme. La société ne servirait donc à rien ? A quoi bon alors l’éducation, la famille, l’amour, l’apprentissage de la tolérance, si le seul destin décide de faire d’un homme un héros ou un monstre ? Ses propos sur l’Allemagne, prédisposée à s’abandonner au nazisme, sont tout aussi écoeurants. Et que dire de cette phrase, entendue en meeting : « La France n’a pas à rougir de son Histoire. Elle n’a pas inventé la solution finale. » Aurait-il oublié que la France a collaboré ? Que Vichy a livré des Juifs aux nazis ? Jacques Chirac a beaucoup de torts. Mais il a eu ce courage, lui, de reconnaître la responsabilité de l’Etat français pour la collaboration.

    Ce virage complète chez Nicolas Sarkozy une posture résolument populiste. Combien de fois, lorsqu’il était à l’Intérieur, n’a-t-il pas accusé les juges de ne pas en faire assez, violant ouvertement la séparation des pouvoirs ? Sa mainmise sur les médias ne laisse pas d’inquiéter, elle aussi, obtenant ici le limogeage d’un directeur dérangeant, discutant là de l’embauche d’un journaliste chargé de couvrir l’UMP. Et que dire de ses déplacements de campagne ? Non seulement il ne peut plus se rendre en banlieue, là où Jean-Marie Le Pen se promène désormais, mais même dans des quartiers moins chauds comme la semaine dernière à la Croix-Rousse à Lyon, il doit reculer par crainte des manifestants.

    « Prendre des voix au Front national, est-ce mal ? », interroge Nicolas Sarkozy. Non, bien sûr, au contraire. Mais à condition de ne pas séduire

     

    mis en ligne le
    12/10/2007             - http://millebabords.org
    FORUM EN LIGNE

     

    Des effets d’annonce aux effets dévastateurs

     

    Le rapport 2006 de la CIMADE sur les centres de rétention est paru

     

    Rapport annuel sur les centres et les locaux de rétention administrative :

    à consulter sur le site de la CIMADE :

    www.cimade.org

    La politique du chiffre, de l’absurdité aux drames

    Depuis 1985, la Cimade assure une présence associative et exerce une mission d’accompagnement des étrangers en instance d’expulsion dans les lieux de rétention. Seul représentant de la société civile à y intervenir quotidiennement, nous témoignons de la réalité observée dans ces lieux de privation de liberté : c’est à nouveau le but de ce septième rapport annuel sur les centres et locaux de rétention administrative.

    Depuis la réforme de la rétention administrative en 2003, la Cimade dénonce la transformation du dispositif de rétention en France et son “industrialisation”. La rétention est en principe une dérogation permettant à l’Administration de détenir un étranger devant être éloigné du territoire dans des locaux non pénitentiaires. Cette privation de liberté - contrôlée mais non décidée par la justice - devait rester exceptionnelle et ne durer que le temps strictement nécessaire à l’organisation de l’éloignement. L’allongement de la durée maximum de rétention (de 12 à 32 jours), l’augmentation du nombre comme de la taille des centres de rétention - le nombre de places de rétention administrative a doublé depuis 2003 - et les quotas fixés par le ministère de l’Intérieur aux préfectures en terme de reconduites à la frontière, ont transformé la nature même de ce dispositif. La rétenion a glissé peu à peu vers une logique d’internement, transformant progressivement ces lieux en camps.

    Sarkozy choisit l'Assurance Privée : (L'Indépendant du 16.10.7)

    Communiqué du Syndicat de Retraités du Livre :

    " Les franchises médicales visent à augmenter la charge financière du malade. Et Sarkozy se propose de dissuader les Caisses complémentaires de rembourser ces franchises !  Ainsi, le malade paie pour le malade. Dans l'objectif tout théorique de payer la recherche sur Alzheimer. Si cet objectf était autre chose qu'un énième mensonge médiatique, alors les laboratoires pharmaceutiques devraient être mis à contribution. Mas rien n'est imposé à ces énormes fortunes médicales.

    L'Hôpital Public est tenu de se financer sur la base de ses activités, ce à 100 %. C'est dire qu'il est astreint à changer d'objectif : se détourner de l'obligation de soins pour obéir aux seuls critères comptables, comme une clinique privée.

    Les médecins ne seraient plus rémunérés à l'acte médical tarifé établi en fonction du remboursement par la SS, mais par un forfait. C'est un pas de plus vers l'Asurance privée....

    Dans le même sens, les retraites et les prestations familiales ne seront revalorisées qu'à hauteur de 1,1 % et 1 % en janvier 2008. C'est bien en toute conscience que cette injustice sociale est pratiquée. Pourquoi ? L'une des premières mesures Sarkozy a été : le "bouclier fiscal" qui liquide l'impôt sur la fortune...13.000 contribuables pourront même se voir restituer 45.000 euros en moyenne par foyer. 

    Pour mieux s'en prendre à l'âge de la retraite, Sarkozy veut taxer à outrance les préretraites que les entreprises oseraient encore proposer à leurs salariés..... Il s'agira dans un premier temps de casser le système en deux : une couverture générale minimale plafonnée, une couverture individuelle liée au pouvoir d'achat de l'individu.

    Les jeunes renoncent déjà à certains soins.. Imaginez ce qu'il adviendrait de l'accès aux soins si Sarkozy réussit son offensive générale. "


    Vous avez, avec cet article, un petit aperçu de ce qui vous attend avec Sarkozy. Au fait,  vous allez voter pour lui aux Municipales ?   Eva


    Un dernier mot : Aujourd'hui, Bertrand Cantat a été libéré. J'ai entendu tout à l'heure dans "Ce soir ou Jamais " (FR3) que la belle Cécilia n'avait pas voté au 2e tour de la Présidentielle pour protester contre le fait que son mari, le Sieur Sarkozy, l'avait frappée . Si c'est vrai, ce qui ne m'étonnerait pas, Sarkozy va aller en prison lui aussi ????  (Eva)

    Attention ! LA CASSE DES   REGIMES SPECIAUX DE RETRAITE   N'EST QUE LE PRELUDE A LA CASSE DE l'ENSEMBLE DES REGIMES DE RETRAITES PAR REPARTITION. (Eva)

    Le club Gauche Avenir et ses 1300 signataires vous invitent à :
    UNE RÉUNION D’INFORMATION ET DE DÉBAT SUR LE NOUVEAU TRAITÉ EUROPÉEN

    Mardi 30 Octobre 2007 à 20 heures.
    Rendez vous au CEDIAS-Musée Social
    5 rue Las Cases PARIS 7éme - Métro Solférino.
    Le débat sera animé par les députés européens signataires de l’appel de Gauche Avenir :André LAIGNEL, Marie-Noëlle LIENEMANN, Francis WURTZ, et Anne FERREIRA.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :