• Question à over-blog.com

     
     
    Dimanche 18 novembre 2007

    333.jpg
    Avertissement :

    Dans ce post, je posais une question de fonctionnement à l'hébergeur, utilisant mon blog pour être plus rapidement entendue.

    Ayant eu satisfaction, j'ai supprimé cette parution très technique.

    En remerciant over-blog pour le soin qu'il a pris à répondre à mon attente, et pour la qualité de ses services.


    Eva

    ________________________________________________

     

    overblog est une plateforme de blogs

    • Overblog est à la fois un outil de publication en ligne et un portail réalisé à partir des meilleurs blogs.
    • Un outil pour créer et administrer son blog

      Overblog est d’abord un service gratuit qui permet de gérer et d'administrer des blogs en toute simplicité.

      Aucune connaissance technique n’est nécessaire pour créer son blog, et les mises à jour peuvent être effectuées depuis n’importe quelle connexion internet.

    • Un portail communautaire

      Chaque jour ce sont des dizaines de milliers de pages qui sont écrites via overblog. Nous développons depuis plusieurs années une technologie unique qui permet d’identifier les meilleurs articles, et de les classer par thématiques.

      Overblog constitue en temps réel un véritable portail d’informations à partir des articles les plus significatifs.

    • Pourquoi choisir overblog ?

      Overblog est avant tout le service le plus innovant du marché par ses fonctionnalités. Overblog est gratuit et sans publicité imposée. Notre partenariat de Droits d’Auteur unique permet aux utilisateurs qui le souhaitent de rentabiliser efficacement leur travail.

      Nous offrons une visibilité maximum aux blogs qualitatifs grâce à un référencement efficace.

      Nous garantissons une sécurité maximale des informations ainsi qu'un fonctionnement robuste et fiable.

      Notre très forte audience et le nombre de blogueurs qui nous font confiance attestent de la qualité de notre service.

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
    COMMENTAIRE  ARTICLE :

    Bonsoir Eva,
    Il ne passe pratiquement aucun jour sans essuyer un bogue ou deux sur Over-Blog ! Embarrassant. En ce moment je suis en train de remédier à un bogue dans l’un de mes modules.
    commentaire n° : 1 posté par : Chahid (site web) le: 18/11/2007 00:49:24 
    _____________________________________________________________________________________________

    La guerre approche. Je le sens. Encore que de tous côtés, des voix  s'élèvent aux Etats-Unis même et jusque chez les Républicains, pour en dénoncer la folie; Elle est inutile, si incomplète : l'Iran reconstituera sa production nucléaire. Et si on détruit les infrastructures, les Musulmans vont bouger, et l'Iran devra être occupé pendant au moins dix ans. Avec quels soldats ? Je viens de trouver sur le Net ce texte, proposé par un de mes lecteurs contre la guerre en même temps que celui de Syti.net et d'Acrimed (Observatoire des Médias - je les ai mis en LIENS). 
    Je vous ai copié des extraits, parce qu'il montre l'horreur de la guerre :

    Lundi 22 octobre 2007     - http://club-acacia.over-blog.com

    De lui on ne sait rien : pas de procès, pas de nom, pas de témoignage : juste une photo. Ses bourreaux ne lui permirent pas d’écrire une dernière lettre à sa pauvre mère, non plus que d’être accompagné par un prêtre.
    Pas de tombe non plus : ses restes furent jetés bas au fond d’une fosse commune.

    Ce n’est pas sous les balles d’une armée étrangère entraînée par des criminels dans le sanglant cycle attentat-répression, qu’il est tombé. Ce sont des balles françaises qui ont assassinées ce Français.(N.B. GUY MOQUET aussi). Le sang des Français n’avait pas beaucoup de valeur pour les séides de Staline ou les valets de Washington et Jérusalem.

    D’autres s’étaient battus pour un tyran rouge qui réduirait bientôt la moitié de l’Europe en esclavage.
    D’autres s’étaient battus pour leur terre promise pour laquelle ils avaient mis le monde à feu et à sang.
    D’autres s’étaient battus pour étendre leur capitalisme à la planète et ceux-là ont gagné....
    .
    (N.B. Quel que soit le combat, les guerres n'apportent que des souffrances et ne résolvent rien. Sauf les guerres de libération, bien entendu, comme celle des Vietnamiens contre
    l'occupant américain, ou en Palestine contre l'occupant israélien)..

    Mon pays me fait mal
    par Robert Brasillach

    (Extraits)

    Mon pays m'a fait mal par ses routes trop pleines,

    Par ses enfants jetés sous les aigles de sang,
    Par ses soldats tirant dans les déroutes vaines,
    Et par le ciel de juin sous le soleil brûlant.

    .Mon pays m'a fait mal par tous ses exilés,
    Par ses cachots trop pleins, par ses enfants perdus,
    Ses prisonniers parqués entre les barbelés,
    Et tous ceux qui sont loin et qu'on ne connaît plus.

    Mon pays m'a fait mal par ses villes en flammes,
    Mal sous ses ennemis et mal sous ses alliés,
    Mon pays m'a fait mal dans son corps et son âme,
    Sous les carcans de fer dont il était lié.

    Mon pays m'a fait mal par toute sa jeunesse
    Sous des draps étrangers jetée aux quatre vents,
    Perdant son jeune sang pour tenir les promesses
    Dont ceux qui les faisaient restaient insouciants......


    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Affichez votre opposition à l'AGCS...  http://agcs.free.fr/agcst/fr.h 

     

    Des autocollants "Zone hors AGCS" (diamètre 10 cm) sont en vente auprès du Greffe municipal de la Commune au prix de FS 1.50 l'unité (+ éventuels frais d'envoi).

    Pour les commandes depuis l'étranger, les paiements par PayPal sont possibles.

    Renseignements et commandes au 024 453 1586 ou hors-agcs@romainmotier.ch

    Page spéciale "zone hors AGCS"

     


    Comme l'AMI, dont je parlerai dans un prochain article, l'AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services), en cours de renégociation dans les couloirs de l'OMC, peut signer la fin des libertés. Voyez surtout :

    http://horsagcslogo.chez-alice.fr


    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Trouvé, ce commentaire à la suite d'un de mes articles sur un autre site :

    ... : VAUTIER :
    " En France, au final, c'est tout le monde qui s'appauvrit "
    NON, BLAISE, EN FRANCE, TOUS NE S'APPAUVRISSENT PAS !

    Douze ans après, la "fracture sociale" toujours d'actualité
    PARIS (AP) - En 1995, Jacques Chirac dénonçait le creusement en France d'une "fracture sociale", symbolisée par la montée inexorable du chômage. Le thème fera mouche et le portera au pouvoir. Douze ans plus tard, la "fracture" est toujours là: c'est le principal échec des deux mandats chiraquiens.
    Quand Jacques Chirac se présente à la présidentielle, la France est déjà confrontée aux répercussions sociales d'un chômage de masse, de 11,6%, face auquel le président François Mitterrand avouait avoir "tout essayé" en vain.
    "La sécurité économique et la certitude du lendemain sont désormais des privilèges", tonne le candidat RPR le 17 février 1995, Porte de Versailles à Paris. "Je n'accepte pas de voir près d'un million de nos compatriotes contraints de vivre du RMI", et "je n'accepte pas de voir l'exclusion de ces cadres approchant la cinquantaine", lance-t-il.
    Douze ans plus tard, le taux de chômage est, certes, officiellement inférieur à 9%, mais le nombre de RMIstes est passé à 1,2 million, et le taux d'activité des seniors n'a jamais été aussi bas.

    Et aux USA:

    Les pauvres, 12,7% de la population américaine
    WASHINGTON (AP) - Les pauvres représentaient 12,7% de la population américaine en 2004, soit une quatrième hausse annuelle consécutive, a annoncé mardi le bureau du recensement.
    En tous, il y a 37 millions de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté, soit 1,1 millions de plus qu'en 2003.
    Le nombre de personnes vivant sans couverture sociale est passé de 45 millions à 45,8 millions.
    Le revenu moyen par foyer reste à 44.389 dollars (36.441 euros), inchangé par rapport à 2003.
    On se demande à qui profite la croissance .
    Aux nantis du néo-libéralisme !

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

     

    Climat : pour Ban Ki-moon, l'humanité est "au bord de la catastrophe"

    LEMONDE.FR avec AFP | 17.11.07 | 10h37  - http://abonnes.lemonde.fr/web
    Augmentez la taille du texte
    Diminuez la taille du texte
    Imprimez cet article
    Envoyez cet article par e-mail
    Recommandez cet article
    Citez cet article sur votre blog
    Classez cet article
    Réagissez à cet article
    Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé samedi 17 novembre à prendre des mesures urgentes pour combattre le réchauffement climatique, avertissant que le monde est "au bord de la catastrophe", alors qu'un nouveau rapport du groupe intergouvernemental d'experts sur le changement climatique (Giec) doit être officiellement adopté dans la journée à Valence, en Espagne.

     

     
     
    "On est tous d'accord. Le changement est réel et nous, les humains, en sommes la principale cause. Pourtant même à l'heure actuelle, peu de personnes réalisent vraiment la gravité de la menace ou son immédiateté", écrit M. Ban Ki-moon dans l'International Herald Tribune."J'ai toujours considéré le réchauffement climatique de la planète comme un sujet d'une urgence extrême. Maintenant, je crois qu'on est au bord d'une catastrophe si l'on n'agit pas".
     
    "POINT CRITIQUE"

    M. Ban s'alarme de l'accélération récente de la fonte des glaciers et de la calotte polaire. Il souligne que la disparition de cette dernière pourrait élever le niveau des mers jusqu'à six mètres, inondant des villes comme New York, Bombay et Shanghaï. "Je ne veux pas être un oiseau de malheur. Mais je crois qu'on arrive à un point critique", affirme le secrétaire général de l'ONU.

    Le Groupe intergouvernemental sur le climat (Giec, mandaté par l'Onu) a bouclé vendredi à Valence en Espagne le dernier volet de son quatrième rapport, une somme de référence pour les cinq prochaines années qui sert à fonder la riposte de la communauté internationale aux dérèglements du climat. Les experts du changement climatique mettent en garde les dirigeants de la planète contre ses conséquences "soudaines", voire "irréversibles", à deux semaines d'une conférence clé des Nations unies sur le climat à Bali.

    Le rapport devait être officiellement approuvé samedi matin à Valence en présence de Ban Ki-moon. Ce dernier qualifie d'"encourageantes" les conclusions du rapport et estime qu'il existe "des moyens bien réels et abordables pour combattre le changement climatique".

    Réagissez à cet article
    Classez cet article
    Citez cet article sur votre blog
    Recommandez cet article
    Imprimez cet article
    Envoyez cet article par e-mail
    OAS_AD('Bottom');

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    RESISTANCES :  http://fr.f267

    • Appel de la coordination nationale universitaire du 10 et 11 Novembre de Rennes    .....Lire la suite
    • Tract CGT Service publique parisien: Serrez vous la ceinture ;Réduisez vos jours de RTT ou de congés ; Coltinez-vous le travail des agents partant à la retraite.     .....Lire la suite
    • Algérie : 4e rencontre nationale de la CNLTT ......Lire la suite
    • Colombie : La réalité contredit les communiqués publics du gouvernement colombien Le 13 novembre 2007, dans une nouvelle lettre adressée au président Alvaro Uribe, Guy Ryder, secrétaire général de la CSI accuse le président colombien de   ....Lire la suite
    • Les usagers interpellent la Mairie de Paris pour une re-municipalisation de l’eau en 2009   ....Lire la suite
    • Projet de loi sur la réforme du service public de l'emploi   ....Lire la suite
    • Communiqué du SNUI 20 Novembre : la grève de tous les fonctionnaires, y compris aux impôts !  ....Lire la suite
    • Tract UD 75 FO: 14 novembre 2007 - 20 novembre 2007 le même engagement pour  FO 75   ...Lire la suite
    • Tract FO AP-HP Tous en grève et manifestation Pour les salaires   ....Lire la suite
    • Le CNE recalé devant l'Organisation internationale du travail   .....Lire la suite

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
     Une frappe balistique américaine contre l’Iran serait un échec si les
    États-Unis ne sont pas prêts occuper ce pays pendant au moins dix ans,
    a indiqué le diplomate américain Lawrence Wilkerson dans un rapport
    présenté jeudi au Congrès américain
    .

    "Si nous ne sommes pas prêts à introduire assez de troupes en Iran, à
    écraser les centaines de milliers de partisans et à occuper le pays
    durant au moins 10 ans, le résultat (de notre frappe) sera un échec
    beaucoup plus important", a déclaré le colonel en retraite Wilkerson,
    ancien assistant et chef de l’appareil de l’ancien secrétaire
    d’État américain Colin Powell.

    Le rapport présenté par M.Wilkerson aux auditions parlementaires
    consacrées aux éventuelles conséquences régionales et globales
    d’une opération américaine contre l’Iran porte sur deux scenarios
    de frappe militaire américaine avec l’utilisation d’avions
    décollant d’aérodromes terrestres et de porte-avions, ainsi que de
    petits commandos parachutés sur le sol iranien.
    Selon le premier scenario, les États-Unis porteront une frappe moyenne
    pour détruire les ouvrages nucléaires iraniens. Le deuxième
    scénario prévoit une frappe plus importante appelée à anéantir
    les éléments clés de l’infrastructure iranienne - "chemins de fer,
    routes automobiles, aérodromes, réseau de transport
    d’électricité, gazoducs, systèmes de télécommunications, de
    gestion et de commandement, etc.".

    "Le premier scénario ne fera que ramener le programme nucléaire iranien
    d’un ou deux ans en arrière, mais il peut aussi inciter les Iraniens
    à travailler 24 heures sur 24 pour rattraper leur retard comme ce fut
    le
    cas en Allemagne nazie après les bombardements stratégiques de la
    Seconde guerre mondiale", a noté l’ancien assistant de Colin Powell
    avant de rappeler que l’industrie allemande s’était même
    développée après les raids de l’aviation alliée.

    Des frappes plus destructrices peuvent souder cette nation de plus de
    70
    millions d’âmes. Le nationalisme et la haine à l’égard des
    États-Unis seront des facteurs d’unification du peuple. L’Iran
    lancera "une guerre asymétrique" partout où les troupes américaines
    sont vulnérables, surtout en Irak, au Qatar, au Koweït et dans
    d’autres régions du Golfe", a conclu le diplomate.

    http://www.armees.com/Une-frappe-americaine-contre-l-Iran-necessiterait-l-oc
    cupation-du-pays,26286.html


    ******************************La myopie politique de Washington
    facilite la
    création d’un monopole gazier russo-iranien (diplomate américain)
    publié le vendredi 16 novembre 2007
    La "politique à courte vue" de Washington à l’égard de l’Iran
    facilite le dessein de la Russie de créer un monopole gazier mondial, a
    déclaré le célèbre diplomate américain Lawrence Wilkerson dans un
    rapport présenté au Sénat.
    "Moscou et Téhéran pourraient se rapprocher et créer un monopole dans
    la sphère du gaz naturel, à côté duquel l’OPEP fera pâle
    figure", a averti l’ancien adjoint de Colin Powell (secrétaire d’Etat
    américain entre 2000 et 2004) dans un rapport présenté au cours des
    audiences au Sénat sur le thème des "conséquences régionales et
    globales d’une action militaire américaine contre l’Iran".
    "Wall Street ne sera pas d’humeur à plaisanter quand ces deux pays
    réuniront leurs actifs", a-t-il ajouté.
    Selon l’expert, Washington ignore les autres intérêts stratégiques
    américains dans la région du golf Persique, où des troupes
    américaines trop importantes sont massées en raison d’un éventuel
    conflit avec Téhéran.
    $"Certes, [nos troupes] constituent un garde-fou temporaire dans
    l’éventualité où l’Iran tenterait de tirer profit du
    déséquilibre qui s’est formé dans la région, mais nos troupes se
    sont enlisées dans ce que l’on peut qualifier de surtension
    impérialiste, pire variante de la démence politique", a déclaré M.
    Wilkerson.
    Selon lui, les Etats-Unis doivent opérer dans les plus brefs délais un
    redéploiement des troupes dans la région et les transférer vers des
    zones plus sûres, changer d’approche en entamant des "pourparlers
    sérieux avec l’ensemble des leaders de cette région, y compris avec
    l’Iran et la Syrie".
    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    "Newsletter Arrêt sur Images" <newsletter-noreply@arretsurimages.eu
    À: asi@arretsurimages.eu
    Objet: Newsletter 8 : les grèves, et le mystè re du salaire de Sarkozy
    La lettre d'@rrêt sur images, n° 8

    « Pourquoi vous ne bloquez pas les voies ? » Voilà ce que les équipes de télé demandent habituellement au président d'une association d'usagers du train, M. Louis Gomez.

    Pas d'image-choc, pas de reportage !

    L'association de M. Gomez se bat depuis 17 ans contre les retards de la SNCF sur la ligne Paris-Mantes la Jolie. Elle n'avait eu qu'une seule fois les honneurs du Journal Télévisé.

    Cette semaine (merci la grève !) M. Gomez a joué deux soirs de suite au 20 Heures de TF1 le rôle de l'usager en colère. Il n'est pas dupe. Lisez ici son témoignage (1).

    Autre chose. Vous avez certainement entendu parler de l'augmentation de salaire du président de la République, Nicolas Sarkozy.

    Vos médias vous ont d'ailleurs indiqué des chiffres différents. Pour les uns, 140% d'augmentation. Pour les autres, 172%. Pour d'autres encore, 206%. Qui dit mieux ?

    Ces différences nous ont intrigué. Et ce que nous avons découvert, c'est qu'il n'existe aucune source fiable, indiquant à la presse le montant exact du salaire du président de la République.

    Parmi tous les médias qui ont publié ou diffusé des montants ou des pourcentages, aucun n'a eu l'idée de poser la question ... à la présidence, voire (quel sacrilège !) au président lui-même.

    Etrange pays, dans lequel le salaire du président est tellement tabou qu'il ne vient à l'idée d'aucun journaliste d'interpeller l'intéressé lui-même !

    Par ailleurs, vous avez lu ou entendu que le budget de l'Elysée a triplé. Vos chers médias, toujours les mêmes, vous ont expliqué que ce triplement s'expliquait par un souci de « transparence », des budgets éparpillés jusqu'alors ayant été regroupés.

    Mais personne n'a rappelé que la même « transparence » et la même ardente nécessité de regroupement avaient déjà été invoqués, sous la présidence Chirac, pour expliquer un...quintuplement du budget de l'Elysée entre 2002 et 2004.

    Heureusement, nous avons de la mémoire, et des archives. L'enquête, très complète, d'Aurélie Windels, est ici (2).

    Si nous pouvons enquêter en toute indépendance sur les « oublis » et les « silences » de vos médias, c'est parce que nous sommes totalement indépendants. Pour conforter cette indépendance, nous avons besoin de vous. Abonnez-vous, dès aujourd'hui (3).

    Daniel Schneidermann

    Certains clients de courrier électronique bloquent l'accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l'ensemble des adresses web de ce présent message :
    (1)
    http://arretsurimages.net/post/2007/11/15/Les-usagers-en-colere-du-pain-beni-pour-le-20h-de-TF1
    (2) http://arretsurimages.net/post/2007/11/09/Salaire-de-Sarkozy
    (3) http://arretsurimages.net/abonnement

    Pièce jointe au format texte brut

    Cette newsletter est envoyée, une fois par semaine, à tous les
     signataires de la pétition de soutien à l'ancienne émission Arrêt sur images. 
    Si vous ne voulez plus la recevoir, rendez vous sur l'adresse
     http://www.arretsurimages.eu/unsubscribe.php



    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
    Samedi 19 Mai 2007         www.pcf-prcf.over-blog.com
    (d'après un appel de la Confédération d'Action Communiste
    présidée par Georges Hage, a. député communiste du Nord)

       

    La loi de service minimum » presenté par Sarkozy vise en réalité à liquider le droit de grève dans les transports (pour commencer : car si cette loi scélérate passe, tous les travailleurs et tous les étudiants subiront des contraintes analogues). En effet, la «  loi‑cadre » sur le «  service minimum » réduirait à rien le droit des salariés à faire grève, puisque :
     
    1.    tout grévlste devrait avertir son employeur 48 h avant la grève : cela nie le droit individuel de chaque citoyen de décider jusqu'au dernier instant de son engagement dans un mouvement de grève ; et dans les entreprises ou la répression est forte, ce dispositif donnerait des moyens de pression accrus au patronat ;
     
    2.    les non‑grevistes devraient remplacer les grévistes ; en annulant les effets perturbateurs de la grève, le pouvoir veut annuler la grève elle‑même ; le patronat aurait les moyens de briser la grève en transformant les non grevistes en «  jaunes » au mepris de la dignité de tous ; ce qui aurait de graves conséquences sur le climat interne des entreprises ;
     
    3.    une grève de plus de 7 jours serait soumise  à contrôle judiciaire ; il s'agit de mettre le mouvement syndical sous tutelle d'Etat, de jeter la suspicion sur les syndicats, de donner de nouveaux pretextes à repression policiere ; or les salaries hesitants ont bien moins à craindre des collegues grevistes que des pressions patronales ! A l'inverse, le patronat n'aurait aucune obligation de négocier pendant le conflit
     
    4.    aucune mesure légale ne sera prise pour réglementer le droix de grève illimité (de sabotage et prise d'otage NDLR) dont disposent les grands patrons et les actionnaires capitalistes ; ils pourront continuer à faire la grève de l’impot en quittant la France; les actionnaires pourront continuer à faire la grève de l’investissement en retirant brutalement leurs billes (comme Lagardere I'a recemment fait chez Airbus !) ou en delocalisant I'entreprise dès que les salariés osent revendiquer l'amélioration de leur sort !
     
    5.    l'expression «  service minimum »  est mensongère car les cheminots, traminots, marins, etc., n'utilisent la grève qu'en dernier recours pour défendre, non seulement leurs interêts de salariés, mais aussi et surtout, la qualité du service public: le « service minimum », c'est celui qu'imposent quotidiennement aux usagers des transports les politiques patronales, gouvernementales et européennes qui privent les services publics (SNCF, RATP, bus...) des crédits nécessaires pour bien fonctionner !
     
    6.    l’UMP et le MEDEF, qui disposent déjà de tous les leviers de commande, veulent briser le droit de grève parce qu'ils veulent détruire l’ultime moyen légal de défense dont peut disposer notre peuple durant les cinq prochaines années contre les graves mesures en préparation ; si le pouvoir parvenait à briser les secteurs qui ont le plus resisté ces dernieres années (cheminots, enseignants, etudiants...), il pourrait imposer sans resistance les graves mesures qu'il projette : franchise médicale, TVA antisociale, casse finale des retraites (régimes spéciaux ET général !), contrat de travail précaire unique, mise à mort des statuts et des conventions collectives, concurrence entre les universités et entre les lycées, casse de l’indemnisation du chomage, privatisations, arasement des libertés syndicales, travail du dimanche, etc.
     
    N'oublions pas que le droit de grève à été l’une des principales revendications des luttes populaires en France, noyé dans le sang lors de la commune de Paris en 1871 (plus de 20 000 morts) ou réprimé comme pour la grève des cheminots en 1920 (environ 20 000 licenciés). Il n'a été réellement reconnu qu'en 1945, à une époque ou le grand patronat français était totalement discrédité après sa collaboration éhontée avec les nazis (cf « le choix de la défaite » de l'universitaire Annie Lacroix Riz, Paris, colin, 2006).
     

    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    Défense des régimes spéciaux    

    Le gouvernement cherche à faire passer les 5 % de retraités des régimes spéciaux pour les responsables du « déficit des retraites ». Mais il n’y a pas de déficit des retraites, de la Sécurité Sociale ou de l’Assurance Maladie : le seul problème, c’est celui de la répartition des richesses ! Pour répondre aux âneries innombrables qu’on entend sur les régimes spéciaux, nous tordons le cou ici à quelques « évidences médiatiques » 

    voir http://eldiablo.over-blog.org  

     

    C’est l’ensemble des salariés qui paient la retraite des régimes spéciaux ? FAUX....

    Si on maintient les régimes spéciaux, on va vers la faillite ? FAUX  

    La fin des régimes spéciaux c’est enfin plus d’égalité entre les salariés ? FAUX

     Les salariés des régimes spéciaux ne font grève que pour eux ? FAUX
     

    Retour aux 37,5 annuités de cotisation dans le secteur public comme dans le privé.

     Annulation des réformes Balladur (1993) et de Fillon (2003) !  Droit à la retraite à taux plein pour les métiers pénibles à 50 et 55 ans ! 
    _______________________________________________________________
    A LIRE: Les "régimes très spéciaux" des retraités les plus fortunés de France, trois milliards, par exemple, c'est pas mal, non ? Qu'en pensent les smicards ? Lire http://eldiablo.over-blog.org  

    Vous voulez signer la PETITION ANTI-CUMUL DES MANDATS ? Voyez http://poly-tics.over-blog.com 

    ________________________________________________________________

    Come4News

     

    Le génocide des enfants en Amérique latine.

    Posted: 17 Nov 2007 09:59 PM CST

      Selon une étude effectuée par l'UNICEF dans dix-sept pays d'Amérique latine et des Caraïbes, plus de six millions d'enfants et d'adolescents y sont victimes de la violence quotidienne, et environ quatre-vingt mille en meurent chaque année. Les statistiques fournies par...

    Lire la suite sur www.come4news.com

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :