• Lettre ouverte à Ségolène Royal (2). Dehors Sarkozy ! Et révélations du Canard Enchaîné...

     
     
    Samedi 5 janvier 2008



    Bonjour

    Une fois de plus, l'article prévu sur la civilisation à la mode de Sarkozy, est reporté. Parce que j'ai follement envie d'écrire à nouveau à Ségolène. Je sais que ses amis me lisent, et sans doute elle-même aussi a-t-elle parcouru ma permière Lettre ouverte  Et je vais réagir en femme ulcérée, complice, et combattante.





     

     




    Ségolène,

    Je te l'avais déjà dit, la femme en moi est complice, et pourtant je ne suis pas une féministe :  Parce que j'en ai assez de tout ce machisme, d'autant plus insupportable qu'il émane souvent de tes camarades de parti. Camarades, c'est un bien grand mot. Certains même sont tes ennemis, dont Strauss-Kahn ; celui-là est un des maîtres du monde, par sa positiion, par son salaire, par ses relations, par son arrogance, et je l'ai rencontré à Perpignan, par son mépris du peuple. En plus, il est prisonnier de son sionisme exacerbé, et tout ce qui est exacerbé est dangereux. Exit Strauss-Kahn, il n'a rien à faire au parti Socialiste, hormis pour s'en servir comme tremplin. 

    Le dandy B.H. Lévy affublé de sa poupée du Crazy Horse est resté à gauche parce qu'il a senti qu'on pourrait faire appel à lui en guise de recours ;  il a un sérieux atout, exceptionnel par les temps qui courent : la presse servile lui est acquise. Et aussi les Américains et les Israéliens, si on peut appeller ça un atout, du temps du général de Gaulle cela n'en était pas un. Pour le reste, il a dit qu'il ne connaissait rien aux classes populaires, et celles-ci sauront s'en souvenir, du moins je l'espère. 

    Le favori des Français, il y a un an,  Bernard Kouchner, a choisi son camp, celui des néoconservateurs américains. Qu'il aille aux Etats-Unis, et qu'il y reste, surtout.  Jospin a dit qu'il n'était pas socialiste, exit Jospin ; de toutes façons, il s'est déconsidéré par son faux-départ - et par sa hargne à ton égard. François Hollande, tu vois sans doute de qui je veux parler, tu as été tout contre, et maintenant ne soit pas contre, mais tiens-le pour hors jeu. Il a fait son temps, et ses atermoiements ne conviennent pas aux Français. Hamon et les autres sont trop jeunes. Valls a sa place avec Bockel : il ne tiendra pas longtemps dans le parti. Quant à Delanoë, à mon avis ne sera jamais Président : Il lui manquera toujours des voix centristes - tu sais, celles qui font la différence - parce que son statut ne convient pas à ce type d'électeurs, et l'adversaire saura toujours s'en servir contre lui. C'est ainsi, ce n'est pas une question de jugement, c'est une question de réalisme. De pragmatisme, si tu préfères.









    Donc, qui reste-t-il ? Toi. Et en plus, tu es une femme, et décidée. Ceux qui sont volontaristes, patients, et qui s'accrochent, comme François Mitterrand par exemple - dont tu as été la conseillère en matière de politique étrangère, il ne faut jamais hésiter à le rappeler car on t'accuse d'être ignare dans ce domaine - finissent toujours par réussir. Reste à conquérir sinon l'Etat-major du P.S., du moins les militants, ou ce qu'il en reste. Tu n'es pas seule au monde. Pousse tes pions.

    Tu sais, Ségolène, je suis plus à gauche que toi et donc tu n'es pas ma tasse de thé. Le libéralisme social, il y a mieux : Pas de libéralisme du tout, car il défigure la planète. Et je te rapelle qu'il faut reconquérir les couches populaires. Ne les oublie jamais ! Elles feront la différence. Et aujourd'hui, voyons les choses en face : elles sont déçues par le rose pâle du P.S. Alors, en désespoir de cause, elles se tournent vers un populiste bon communiquant, qui occupe le terrain et qui est dynamique. Tant pis pour la facture, elle viendra après les Municipales, mais cela elles ne le savent pas.








     

     




    Première chose à faire, tu as le temps pour toi, c'est de renouer avec ceux que Raffarin méprisait, la "France d'en bas" ; rien de tel que de se montrer aux côtés des mal logés, des adversaires des OGN comme tu viens de le faire, des cheminots exaspérés, des ouviers en grève, des employés licenciés, des caissières remplacées bientôt par des robots, des retraités floués, des jeunes en révolte, des personnes handicapées exaspérées par le manque de structures et de d'adaptabilité.... Tu dois tous les conquérir. Aux côtés des camarades du PC et de la LCR. Mouille-toi, occupe le terrain, tous les jours, fais parler de toi, et tisse des liens avec les militants communistes et trostkystes. Et si tu arrives au pouvoir, ne les oublie surtout pas ! Dans le cas contraire, tu les trahis, et tu trahis l'idéal de gauche. Les communistes sont irremplaçables, ce sont de formidables militants, et les amis de Besancenot sont offensifs et très engagés. 

    [pernsyl-DDA-pouvoirdachat-gollum-web.jpg]




    Je t'avoue, Ségolène, que j'aimerais préféré voir accéder au pouvoir une Marie-Georges Buffet ou un Olivier Besancenot, parce que je suis sûre qu'ils défendront vraiment les classes populaires, de plus en plus nombreuses : Songe aux surendettés, ou aux précaires ! Seulement voilà, je suis pragmatique, et Sarkozy m'est insupportable. Il ne se soucie pas de la France et des Français, mais seulement de ses amis les mieux pourvus, et de ses maîtres haut placés, qui lui demandent de moderniser le pays, c'est à dire de procéder à une redistribution de la France d'en bas vers la France d'en haut. Avec lui, toutes les solidarités seront cassées,  et il fera tout pour nous conduire à une guerre sinon mondiale, du moins de civilisation.  Conformément aux injonctions de ceux pour qui il travaille, la mafia des maîtres du monde.

    Si tu veux réussir, et, une fois au pouvoir, nous épargner, au moins, les atrocités de Sarkozy, il ne te faudra pas seulement t'accrocher et occuper sans cesse le terrain, surtout auprès des classes populaires à reconquérir, mais aussi dévier les pièges que tendront les médias ; Ils sont cadenassés par Sarkozy. Avec Bayrou, avec tous les démocrates, il faut lancer une grande campagne pour exiger l'indépendance des médias : Sans la liberté d'informer, la gauche ne reviendra jamais au pouvoir. Et tu dois bombarder la presse de communiqués très COURTS, afin  que les idées essentielles ne soient pas escamotées par les médias au profit des idées secondaires, afin que le fond ne soit pas sacrifié à la forme. N'oublie pas : Les médias préfèrent parler de toi quand tu es attaquée par tes pairs, plutôt que quand tu critiques le Président. Et essaie de trouver des formules chocs ! Surtout, quand on t'interviewe, ne te laisse pas interrompre : si on le fait, c'est parce que tu vas critiquer Sarkozy, c'est parce que tu vas dire quelque chose d'important. 








    Ségolène, le plus difficile, si tu accèdes au pouvoir, sera de rester indépendante des groupes de pression. Il y en a de très puissants, de très bien organisés, de très dangereux pour la liberté et la solidarité. Tu es forte, tu as du tempérament, tu es une femme à poigne, prouve-le. Poutine est un homme énergique et indépendant ; il a redressé le pays en se débarrassant des lobbies étrangers. Donc, on peut y arriver. Ptrends-en de la graine ! Mais maintenant, tu peux faire des concessions, c'est nécessaire pour arriver au pouvoir. 

    Tu veux t'allier avec le Centre ? Je réponds catégoriquement non. Au premier tour, tu dois avoir les camarades rouges et verts avec toi. Ensuite, au 2e tour, il sera temps de faire des compromis. Mais surtout ne commets pas la faute de te situer au centre ; tu n'y gagneras rien, et tu perdras tout. Tu veux des voix du centre droit ? Gagne le coeur et la confiance, jour après jour, des retraités, des personnes isolées ; et demande à tes amis de les former à Internet, pour qu'ils ne soient pas pollués par la télévisioon aux ordres. A quand le porte-à-porte ?
     

    Quand tu t'adresses aux Français, Ségolène, prends soin de dire des évidences oubliées : jamais notre pays n'a été aussi riche, mais le transfert se fait des pauvres vers les riches, à l'américaine, du travail au capital ; il faut une autre répartition de la richesse, un autre partage, et le maintien des nécessaires solidarités, des protections sociales, des services publics chers à tous. Ose ! Oui, ose nommer le véritable adversaire, le grand capital, la haute finance, les actionnaires, et n'hésite pas à te répéter ! Comme Bayrou a su si bien le faire pendant la campagne, avec le succès que l'on sait. Puisqu'on ne peut pas te demander d'inverser le rapport de forces, au moins dois-tu faire des propositions audacieuses, comme une diminution de la TVA sur les produits de première nécessité et la taxation des profits du Capital ; tu ne peux pas faire moins pour les couches populaires et la Justice sociale. Et trouve des formules chocs, Ségolène, qui passent la rampe, mais claires, simples, accessibles à tous. Assez du langage hermétique des socialistes, du concret !

    Entoure-toi bien, Ségolène, et entreprends une réflexion sur tous les sujets, en élaborant un programme complet, précis, bien charpenté, clair, chiffré, attractif, et surtout de gauche ; le moment venu, tu dois être prête. Rien ne doit être laissé au hasard. Plus tu occuperas le terrain, plus tu proposeras des mesures qui répondront vraiment aux besoins des Français, en les exposant le plus simplement possible, plus tu seras offensive contre Sarkozy, plus tu deviendras incontournable.


     

     

    Les Français doivent être sûrs que tu as autour de toi une équipe efficace et bien préparée, capable de faire face à toutes les situations, et que tu es une alternative crédible. N'oublie pas de constituer un réseau à l'étranger; Ton voyage au Chili a fait impression. Sois réactive, saisis toutes les occasions pour faire parler de toi. On n'entend pas le PS ? Tu dois prouver le contraire, et même que tu es le PS. Un PS, ne l'oublie jamais, qui a gagné avec le PC et les Verts, à l'époque du Programme Commun. Les Français aiment la clarté. Dans ma commune, il y avait une liste d'opposition qui n'était pas clairement à gauche. Avec un camarade du PC, nous avons mis en place une Liste d'Union de la gauche, dans une commune très marquée à droite, et la clarté a été payante. Au deuxième tour, les notables de gauche nous ont rejoint. 

    Le vide actuel doit être rempli. Sarkozy veut un parti unique à sa dévotion, refusons-le. Il faut une opposition de gauche, la plus large possible. Avec l'actuel Président, la France perd son âme, ses valeurs, son modèle social exemplaire,  qui fait l'admiration à l'étranger. Parce que je pense que Sarkozy est une catastrophe pour notre pays, nos valeurs, les générations futures et le monde, je mise sur toi, actuellement seule solution de rechange dans le contexte d'aujourd'hui. Il faut être pragmatique. Et si la politique peut se parer des qualités féminines, c'est à dire devenir plus proche des citoyens, concrète, sensible, humaine, nous aurons fait un pas important. Surtout si elle retrouve le sens de l'éthique, et avec toi nous pouvons en être sûre, à condition que tu te libères du joug oppressant des lobbies.




     

     

    Tu vois comment tu serais en Présidente, Ségolène ? Ca fait un peu cul-cul, mais Sarkozy devant le drapeau national avec son air de parvenu et de matamore, le ventre bien gonflé d'orgueil malgré les retouches  aux frais du contribuable, ne souffre pas la comparaison. Il respire l'arrogance et l'avidité vulgaires. De toutes façons, je pense qu'une femme à l'Elysée contribuerait à humaniser la politique, et c'est un  atout précieux. Et puis, ne faisons pas la fine bouche,  nous n'avons pas le choix : en dehors de toi, actuellement, au PS, il n'y a personne pour s'opposer à celui qui se sert de la France pour assouvir ses passions. 

    Comme je te l'ai dit, Ségolène, je suis plus à gauche que toi : mais il faut chasser Sarkozy, exiger des médias indépendants, et si on a en plus la sagesse, l'éthique, une parfaite maîtrise de soi (le locataire de l'Elysée est psychologiquement très perturbé, et il voue un culte répugnant et obsessionnel à l'argent), plus de justice sociale et un respect total des individus au lieu de les dresser les uns contre les autres, alors oui, on aura fait avancer la cause humaine. La civilisation, finalement ! Et c'est d'actualité...

    Bon courage, tu en as, et étonne-nous !

    Eva

    Tags : Ségolène Royal, PS, Sarkozy, PC, LCR, Centre, Bayrou, Strauss-Kahn, Hamon, Kouchner, BH Lévy, Crazy Horse, Jospin, Valls, Delanoe, F. Hollandfe, MG Buffet, O.Besancenot, Poutine, municipales, handicapés, retraités, cheminots, lobbies, Raffarin, OGN,Chili, E.U, Israël, France d'en bas, .mal-logés...

    .A part les deux illustrations référencées, les images plus haut proviennent de http://segolotheque.blogspot.com/ 
    Abonnez-vous (gratuit) à mon blog (voir newsletters à droite en haut), recommandez-le (à côté de newsletters), et contribuez au débat : les commentaires sont à la fin de cette parution, en petite caractères rouges

    00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
    OPINION :

    Montebourg dénonce la  "faillite morale" du Sarkozysme



     
    PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg dénonce la "faillite morale" de la présidence Sarkozy


    "Cette présidence me fait penser aux Romains de la décadence. La classe dirigeante festoie pendant que le peuple peine à boucler ses fins de mois", explique le député socialiste dans Libération.
    "C'est un spectacle à la Dallas, une série B de mauvais goût. Il y a une sorte de faillite morale: trahison des promesses électorales, injustices fiscales, fiasco diplomatique, abandon du plus grand nombre. Tout cela se paiera", prévient-il à moins de trois mois des élections municipales.
    A ses yeux, "le Sarkozysme est un absolutisme" avec un Parlement devenu "chambre d'enregistrement purement formelle" et un gouvernement qu'il compare à une "équipe de figurants et de potiches".
    Lors de ses voeux aux Français, le président de la République "a du bagout pour assurer le service après-vente de huit mois d'échecs", accuse-t-il.
    "Pouvoir d'achat, croissance, dette, commerce extérieur: les résultats de son action ne sont en rien à la hauteur de la 'nouvelle renaissance' mais plutôt ceux d'un président de la poursuite du déclin", ajoute-t-il.
    Laure Bretton
     
    0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000


    CONTRE-INFO SARKOZY  DOIT  DEMISSIONNER !

    Envoyé par Danièle la militante (lisez son magnifique témoignage, article Document exceptionnel, lettre d'un conducteur SNCF, et figures de résistants)

    On apprend dans Le Canard enchaîné que l'homme qui justifiait sa faramineuse augmentation de 206% par un souci de transparence perçoit toujours depuis le 6 mai son salaire de ministre de l'Intérieur ! Bling-bling.
    > > > On se souvient de l'augmentation du salaire présidentiel que s'était généreusement accordé Nicolas Sarkozy. Elle se justifiait par une volonté de "plus de transparence". Du moins avait-il osé le prétendre - mais n'est-il pas celui-qui-ose-tout ? La bonne blague ! En fait de transparence, on a d'abord eu droit à la valse des chiffres : la majorité a commencé par évoquer 140% d'augmentation, avant de corriger à 172, jusqu'à ce qu'on s'aperçoive, grâce aux calculs précis de certains députés de l'opposition, que l'augmentation était en réalité de 206 % ! Le Président lui-même, pris la main dans le sac, en flagrant délit d'enrichissement personnel non justifié - il est déjà logé, blanchi et nourri dans le luxe inouï de notre monarchie républicaine -, avait tenté de noyer le poisson. De son explication embrouillée ressortait que Jacques Chirac, en plus de son salaire de Président, touchait un complément en retraites variées, pour lesquelles il avait cotisé durant sa carrière politique. Et que les Français ne le savaient pas et qu'il fallait désormais que tout se sache. On ne voit pas du tout la pertinence de l'argument mais passons. Ce qu'avait oublié de nous dire Sarko-la-transparence à ce moment-là, c'est que lui-même, depuis mars et jusqu'à maintenant, avait demandé - et évidemment obtenu - de continuer à percevoir son... salaire de ministre de l'Intérieur !
    > > > La bombe explose dans l'édition d'hier du Canard enchaîné, relayée par Politique.net. Explication : pour permettre à un ministre de retrouver un emploi, le versement de son salaire est en effet maintenu durant 6 mois, c'est la règle. Sarkozy ayant démissionné en mars, il aurait dû cesser de le toucher au 1er octobre, à condition de ne pas avoir trouvé le moindre boulot depuis le mois de mars, or il est président de l'U.M.P. et touche donc un maximum de ce côté là ! ! ! Or il a demandé à ce que cette rémunération de ministre de l'Intérieur, soit prolongée jusqu'au 1er janvier 2.008, jour d'entrée en vigueur de son augmentation officielle de 206%. Au nom de quelle justification ? Peut-être faut-il chercher du côté de Pierre Lellouche, inénarrable conseiller de Sarkozy, qui trouvait anormal que le Président soit payé comme "un petit cadre moyen". Vous en connaissez beaucoup, des petits cadres moyens à 7.500 euros nets (d'argent de poche) ? La droite qui voudrait réconcilier les Français avec l'argent n'a aucune idée de la réalité du pays, aveuglée par son fol appât du gain: nouvelle illustration après celle donnée par Jean-François Copé, alors ministre du budget, pour qui les classes moyennes émargeaient à 4000 euros nets par mois ! Le même Copé qui cumule avec ses rémunérations d'élus un salaire d'avocat dans un cabinet d'affaires...
    > > > Pour revenir enfin au sujet, en résumé, Nicolas Sarkozy, l'homme qui reprochait à son prédécesseur de toucher en catimini ses retraites en plus de son salaire de Président, justifiant ainsi sa propre augmentation, touche depuis le 6 mai non 7500 euros, rémunération normale du Président, mais 11 500 euros nets, en ayant conservé son salaire de ministre de l'Intérieur - qu'il n'est plus depuis fin mars. En toute opacité : qui l'eût su sans la révélation du Canard ? Ajoutons qu'il ne s'agit pas de divagations de la part du palmipède puisque l'Élysée a... confirmé l'information ! "Ensemble, tout devient possible" : là-dessus au moins, Sarkozy ne mentait pas. Sarko ça rime avec escroc ! Et ça s'ajoute à la corruption : Pour mémoire, Bolloré a d'énorme contrats avec les ministères (en particulier l'Intérieur) et Sarko ne pouvait l'ignorer en mai 2.007, quand il naviguait sur le yacht Bolloré et voyageait dans le Falcon Bolloré ! ! ! Il s'agissait donc bien de corruption ! ! !
    > > > Dans d'autres pays voisins, Sarko, rien que pour 1 seul de ces 2 délits serait obligé de démissionner ! ! !

    Partagez les infos, autours de vous !Phrase de Pascal : L'idée est d'associer le plus grand nombre de citoyen(ne)s à la circulation d'informations souvent peu ou mal diffusées par les médias de masse. Et ainsi de constituer un réseau informel capable de fédérer nos ressources en tout genre afin d'améliorer sur un mode unitaire notre capacité d'action et de réaction. Aussi, n'hésitez pas à faire suivre ces messages.

    0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

    CONTRE-INFOS (suite)

    Les fidèles de l'instant

    Danielle Mitterrand, dame sincère, travailleuse et discrète, rappelle les valeurs fondamentales du socialisme, un humanisme incompatible avec le néolibéralisme, Le Livre de ma mémoire (Jean-Claude Gawsewitch éditions). L’ex-Première dame " se réjouit " de la politique d'ouverture de Nicolas Sarkozy qui a permis à la gauche de se débarrasser de " pseudo-socialistes "...
    Pour lire la suite cliquez ici  http://poly-tics.over-blog.com

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA DRÔME DÉCIDE DE LIQUIDER LES RMISTES

    Un peu à la manière de la radiation des chômeurs à l’ANPE, la commission locale d’insertion (CLI), dépendant du Conseil général, a décidé d’élaguer le nombre de bénéficiaires du RMI... Voir 

    http://Collectiffsa.over-blog.com 
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    En 2008, Gaz de France va racheter ses actions 
    avec la hausse de ses tarifs

      Communiqué du 26 décembre 2007 
                           ... Pour lire la suite cliquez ici http://eldiablo.over-blog.org  et voici la conclusion de l'article :  Avec ses voeux, le gouvernement Sarkozy fait un formidable cadeau de fin d'année aux français. Voici qu'est autorisée une  hausse de 3,5% des tarifs du gaz, ce qui permettra le rachat des actions Gaz de France par lui-même sans dommage pour son résultat 2008: c'est encore l'usager qui va payer cette scandaleuse addition alors que les tarifs de GDF pourraient baisser de 10% si cette entreprise était gérée comme un vrai service public.
     
    Faire cela est un comble, au moment où le pouvoir d'achat est le souci principal des français, et officiellement celui du Président de la République! On imagine  ce que seront les hausses de prix du gaz   avec la disparition des tarifs régulés pour Suez-GDF si malheureusement le projet de fusion aboutissait.
     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Rappel des mesures prises par Sarkozy :

    " Ils se foutent de notre gueule ...Mettons-les dehors ! "

    Les politiques gouvernementales se succèdent et rien ne change pour le peuple de plus en plus pauvre et sans pouvoir .

    Les mesures prises par Sarko et sa bande,aidées par la clique médiatique pour les promouvoir,sont désastreuses pour le niveau de vie et pour les libertés publiques .les annonces se suivent de plus en plus catastrophiques pour la pseudo- démocratie française :exemple,Sarko se rallie à Bush et nous redevenons des cibles pour le terrorisme en Mauritanie,en Afghanistan ,et ailleurs bientôt sans doute .Le "Dakar" médiatique est annulé par peur des représailles.La politique étrangère de Sarko nous entraîne vers l’aventure guerrière à l’image du sieur Bush .Vraiment les 53 % d’exprimés vont faire mal à notre pays et à son peuple comme jamais .Régression sociale+ Ralliement à la politique étrangère de l’amérique+ Chasse aux émigrés+ Autoritarisme Présidentiel renforcé+Parlement croupion à genoux + Grands Patrons et Grands financiers ayant fait main basse sur tout le patrimoine de la Nation,c’est en fin de compte la déroute politique ,économique et social du peuple français 
    .
    Allons-nous courber l’échine encore longtemps devant ces camelots du roi qui nous vendent l’esbrouffe-le mensonge-la capitulation sans vergogne ? Devant cette attaque en règle où sont nos partis dit de gauche,nos syndicats de classe,nos personnalités rebelles,nos intellectuels contestataires ....Le Cul de Carla est-il plus important que le SDF qui crève dans la rue ? Les ministres qui marchent à pied,pour faire peuple,allant sièger au conseil des ministres sont-ils compétents au point d’en venir à les noter ? Sarko n’en finit pas de se balader dans tous les coins du monde où il y a des Riches en forçant les chômeurs à prendre n’importe quel boulot ...Vraiment nous sommes devenus une Nation de dingues complètement saouls manipulés comme des marionnettes .
    Est-ce que nos dirigeants syndicaux vont enfin prendre la mesure de notre détresse en organisant une vraie riposte ? Est-ce que les partis de gauche et d’extrème-gauche vont enfin s’unir pour proposer au pays une véritable république de citoyens en éliminant la socièté capitaliste de notre avenir?


    (..) Il faut vraiment foutre dehors cette élite bourgeoise qui nous exploite physiquement et nous martyrise l’esprit 24h sur 24 avec ses médias-carpettes.
    Sur ce site Bellaciao nous crions tous les jours notre rebellion (..). Les Riches qui festoient à Courchevel,à Neuilly,dans les îles de l’océan indien ou du Pacifique nous narguent comme Sarko sur le Yacht de Bolloré ou les tables dorées du Fouquet’s.Vraiment la bourgeoisie nous traite comme les "gueux" de l’ancien règime.Interdiction de faire grève,interdiction de tomber malade,interdiction de poser sa tente quand on n’a pas de logement,interdiction de s’exprimer,interdiction de contester le mini-traité européen,interdiction d’accueillir des émigrés "pauvres" non rentables,interdiction de bloquer les facultés ou les usines,interdiction de refuser un travail sous-payé,interdiction pour les jeunes d’avoir un avenir,interdiction pour les vieux d’avoir une retraite acceptable,en attendant d’autres interdictions que préparent le gouvernement Fillon après les municipales ....
    Les militants révolutionnaires que nous sommes voudraient réagir et mettre dehors tous ces guignolos aux coffres-forts bien garnis.(..) Il faut sortir de ce long tunnel qui nous emprisonne .
    Nous crions peut-être dans le désert de l’indiffèrence et c’est sûrement la raison qui permet aux bourgeois de Neuilly de ne pas trop s’en faire sur une "révolte" possible du peuple. Espérons une "surprise"...On ne sait jamais et soyons prêts à les mettre dehors sans regret ..
    .
    bernard SARTON,section d’Aubagne
     
    http://collectiffsa.over-blog.com

    ____________________________________________________________________________________


    BILAN  DE  8 MOIS  DE  SARKOZY 
     
    http://poly-tics.over-blog.com


    Je n’ai regardé, ni lu, les vœux de sarkozy parce que : que de mots et que de maux !

    Et puis je ne souhaite pas être comptabilisé dans son audimat.

     Pourtant quelqu’un m’a dit que sarkozy avait répété cette phrase anxiogène : "Ce que j'ai dit je le ferai". Analyse et Les français étaient prévenus . Il y aura poursuite de la monarchie constitutionnelle, des privilèges aux milliardaires, de la reconcentration des services de l’Etat, de la mutualisation des risques et parallèlement de la privatisation des profits, et, de la remise en cause progressive de la couverture sociale (franchise médicale), continuité dans la tentative d’assujettissement de la justice, dans l’allégement des droits des salariés par la recodification du code du travail, etc.. Et pour 2008 dépénalisation du droit des affaires, déverrouillage des 35h, bouclier sanitaire pour ne plus prendre en charge à 100% les maladies les plus invalidantes (Projet Martin Hirsch), etc...

     Quelqu’un m’a dit que sarkozy, lors de ses vœux, prévoyait, pour les Français, une tâche immense tant la France a pris du retard sur la marche du monde. La France en retard sur la marche du monde ? Affirmation fallacieuse [voir le second alinéa de CELA et le 6ème paragraphe de CECI] Fallacieuse sauf à présent, car effectivement depuis son élection les comptes sont, beaucoup plus, déséquilibrés par des cadeaux fiscaux. " Tâche immense " est signe de promesses de sacrifices supplémentaires, alors que lui triple son indemnité, passe des vacances de milliardaires. Il prépare les esprits français à un plan de rigueur.

     Quelqu’un m’a dit que sarkozy avait affirmé ". Non, "je ne vous trahirai pas". N’a-t-il jamais trahi ? Chirac, non ? N’a-t-il jamais menti ? En ce qui me concerne, il ne m’a jamais trahi car il m’est apparu clairement vers ce, hélas, à quoi il mènerait la France. Par contre, certains de ceux qui se sont réjouis de son élection commencent à endurer.

    Quelqu’un m’a dit que sarkozy sollicitait la confiance des français mais la confiance ne se décrète pas elle s’acquière, elle se mérite. Comment lui faire confiance lorsqu’il ne respecte pas ses engagements ? Il est bon de rappeler que lors de ses discours du 22 mars 2007 en Guadeloupe et du 28 mars 2007 à Lille, sarkozy a dit respectivement " Je veux être le Président du pouvoir d’achat […] les salaires sont trop bas " et " Le salaire n’est pas l’ennemi de l’emploi. Les salaires sont trop bas ". Les salaires ne compensent toujours pas le coût de la vie. Les retraites augmentent moins que l’inflation. Autre exemple à l’émission A Vous de Juger du 26 avril 2007 au sujet de la présence des troupes armées françaises Sarkozy affirmait : " le président de la République a pris la décision de rapatrier nos forces spéciales et un certain nombre d’éléments. C’est une politique que je poursuivrais. ", alors que le 7 novembre 2007, dans son discours devant le Congrès américain, Nicolas Sarkozy a promis de maintenir les effectifs en Afghanistan. (..)

     Il est à l’initiative d’un Grenelle de l’environnement et, en même temps, il est pour la prolifération des centrales nucléaires à l’échelon mondial. Sarkozy déclare lors de son voyage en Egypte le 30 décembre 2007  "je trouve tout à fait normal que tout pays puisse accéder à l'énergie nucléaire … ". Il avait promis dans ses 289 promesses d’introduire dans la Constitution un taux maximum de prélèvements obligatoires à l'échelle de la nation. Or ceci ne figure pas dans le projet de révision constitutionnelle. Il avait promis d’instituer une règle d'or en matière budgétaire consistant à n'autoriser aucun déficit budgétaire, sauf pour financer des dépenses d'investissement. Qu’en est-il de cette promesse dans la dernière loi de finances… Il avait promis de garantir le droit de tout enfant handicapé à être accueilli dans une école de droit commun, mais il ne consacre que de faibles moyens. Pour les autres promesses il lui reste plus de quatre ans, mais au vu de ce constat est-il raisonnable d’attendre encore autant de temps ? Pouvons nous lui accorder un tel délai ?

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Et pendant ce temps, à Neuilly.... par Lucienne Magalie Pons, sur come4news - extraits

    David Martinon, surnommé la « carpe » Elyséenne en raison des auto- censures qu’il s’impose trop souvent : …. « Je n’ai rien à déclarer ..... Tout a été dit sur le sujet ... Je n'ai rien à dire de plus .... " apprend peu à peu à nager à Neuilly dans l’aquarium où l’ UMP et apparentés barbotent de concert ; ce macro aquarium est peuplé de politiques et peoples du show bise qui communiquent selon affinités, avec certains réseaux de chefs d’entreprises publiques et privées ,de sportifs, de religieux , de laïques, de libres penseurs, de médias et publicitaires, d’artistes en tous genres, d’associations diverses, dont le signe commun distinctif est la célébrité ou la richesse, et le passe temps favori la magouille du pire pour profiter du meilleur.

    En cette ville où la hausse des prix de l’immobilier pousse de décennies en décennies, les descendants de l’ancienne bourgeoisie catholiques à se loger ailleurs dans les communes voisines où le prix de l’immobilier est encore un tout petit peu moins élevé, en ce nouveau Neuilly « M’as-tu vu » qui en quelque cinquante ans a évolué du centrisme au gaullisme pour devenir sarkozien et où règnent les réseaux cités plus haut, les neuilléens UMP qui veulent un nouveau maire de leur bord pour conduire leurs affaires et remplacer Nicolas Sarkozy, appelé à d’autres fonctions, viennent de réceptionner dans leur aquarium en provenance de l’Elysée , parachuté franco de port avec les recommandations de l’expéditeur, le distingué dandy Monsieur David Martinon, Porte parole de l’Elysée, 36 ans, célibataire ( ?), Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (..), bref un profil irréprochable, tout à fait digne d’une candidature à la Mairie de Neuilly.     

    Vie économiqueMais d’après les neuilléens UMP pas de suspens : l’affaire serait dans l’Urne ! L’absence de « grandes pointures » comme candidats au « siège » de Neuilly plaide en faveur du « jeune » parachuté , intronisé , agréé et parrainé par Monsieur Nicolas Sarkozy ,ancien Maire de Neuilly et actuel Président de la République.

     (..) Pourtant, Martinon tout au début de sa campagne à la Mairie de Neuilly le 30 septembre, lors d’une réunion préliminaire UMP, a du faire face à quelques protestations, il avait eu le tort de se placer en victime consentante en déclarant maladroitement : «Vivre à Neuilly, pour moi, c'est un sacrifice financier... « ce qui lui a valu des réponses assez dures de la part des militants - Fais des économies, rentre chez toi !", des sifflets et des signes de refus "Martinon, non, non » «

    Etre (ou paraître) riche à Neuilly est une réputation remarquable que certains militants et électeurs neuilléens UMP soutiennent sans complexe, en voiture de luxe, en costumes et toilettes de grands couturiers et en bijoux très choc chic tape à l’œil, pour s’épater les uns les autres, les soirs de cocktails dans l’aquarium ou ailleurs. Leur parler de « sacrifice financier » était une faute de goût inadmissible !

    Martinon a du comprendre qu’il ne fallait pas jouer au petit ban ban ou au petit pauvre à Neuilly, il a changé de discours , les neuillens UMP l’ont reconnu alors comme candidat par défaut, d’autant qu’il s’adresse maintenant dans ses visites politiques à Neuilly, devant « la crème du ghetto » et « la jeunesse dorée de la ville », escorté de Jean Sarkozy fils du Chef de l’Etat (..).

    Il faut rappeler ici que les familles tuyaux de poêles de Neuilly ou d’ailleurs, composées, décomposées, et recomposées, revendiquent toujours pour " paraître en surface" et en bénéficier socialement en profondeur, cette référence traditionnelle sociale et juridique de «Famille ». Ce qui explique l’urgence dont « elles et ils » font preuve pour se « recoller » en mariage, concubinage ou pacs , selon les intérêts en cause, sitôt qu’elles ou ils se retrouvent « accidentellement » en célibat forcé.. Même de nos jours, les références familiales demeurent solides, avec il est vrai quelques accommodements à la sauce 68 ! (...)



    photo http://ville-neuillysurseine.fr

    00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

    MILITER : PETITIONS  à signer, avec Education Sans frontières

    http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/resf.actusWWW
    _____________________________________________________________________________________


    A LIRE : Les Juifs sont-ils maltraités en Iran ? Non ! Assez de préjugés !

    http://blog.mondediplo.net/2008-01-04-Juifs-d-Iran

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    CONTRE-INFOS :  Le terrorisme ? Il a été introduit par Israël, ce n'est pas une invention des Islamistes



     Trouvé dans le commentaire d'un de mes articles, La pieuvre évangéliste, la nouvelle arme de Washington


    par spartacus1 (IP:xxx.x80.82.34) le 3 janvier 2008 , sur Agora vox

     
    .
    @Adama oublie que le terrorisme a, en grande partie, été introduit au Moyen-Orient par les sionistes: 

     
    Le 22 juillet 1946, des membres de l’Irgoun, déguisés en Arabes, font sauter l’hôtel du roi David à Jérusalem. Quatre-vingt-onze personnes sont tuées: 28 Britanniques, 41 Arabes, 17 Juifs et 5 non répertoriés. Environ 45 personnes sont plus ou moins grièvement blessées.
    L’attaque a été coordonnée par Menahem Begin, le chef de l’Irgoun, qui deviendra plus tard premier ministre d’Israël. L’attaque est dirigée par Yosef Avni et Yisrael Levi.
    Sans compter les attentats précédents dont la responsabilité revient à l’Irgoun (une des branches ayant constitué l’armée actuelle d’Israël):
    20 avril 1936: 2 travailleurs arabes d’une plantation de bananes sont tués.
    Mars 1937: 2 Arabes tués sur la plage de bat-Yam.
    14 novembre 1937: 6 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Jérusalem.
    12 avril 1938: 2 Arabes et 2 policiers britanniques sont tués par une bombe posée dans un train à Haïfa.
    17 avril 1938: Un Arabe est tué par une bombe qui explose dans un café à Haïfa.
    17 mai 1938: Un policier arabe est tué dans un attentat contre un bus de la route Jérusalem-Hébron.
    24 mai 1938: 3 Arabes sont tués par balle à Haïfa.
    23 juin 1938: 2 Arabes sont tués près de Tel-Aviv.
    26 juin 1938: 7 Arabes sont tués par une bombe à Jaffa.
    27 juin 1938: Un Arabe est tué dans l’enceinte d’un hôpital à Haïfa.
    5 juillet 1938: 7 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Tel-Aviv.
    Le même jour: 3 Arabes sont tués par une bombe déclenchée dans un bus à Jérusalem.
    Le même jour: Un Arabe est tué dans un autre attentat à Jérusalem.
    6 juillet 1938: 18 Arabes et 5 Juifs sont tués par deux bombes simultanées au marché arabe de Melon à Haïfa.
    8 juillet 1938: 4 Arabes sont tués par une bombe à Jérusalem.
    16 Juillet 1938: 10 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jérusalem.
    25 juillet 1938: Entre 39 et 70 Arabes selon les sources sont tués par une bombe placée dans un marché à Haifa.
    26 août 1938: 24 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jaffa.
    27 février 1939: 33 Arabes sont tués dans plusieurs attentats, dont 24 par une bombe dans le marché de Suk Quarter de Haïfa et 4 dans un marché de légumes arabe de Jérusalem.
    ETC, ETC. (voir l'article http://Agoranews ,  la pieuvre évangéliste,  et ses commentaires)

    Bien sûr, que des sionistes aient perpétrés nombres d’attentats mortels en Palestine n’excuse en rien les attentats commis par les fanatiques islamistes. Et les chrétiens cathos ou protestants n’ont rien à leur envier (voir l’Irlande). Je le répète, ce sont les religions monothéistes qui sont responsables, chacune voulant imposer aux autres ce qu’elles prennent pour la vérité.

    0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

     


    VOS COMMENTAIRES : cliquez ici, juste en-dessous, "ajouter un commentaire"

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :