• Lettre à mes lecteurs, suivie de l'appel à un référendum pour la constitution

     
     
    Vendredi 26 octobre 2007

     

     




    2es.jpg Chers amis, ou ennemis s'il y en a, bonjour !


    Et s'il y a des "ennemis", des adversaires politiques, au fait, ils ne se manifestent pas beaucoup. Personne ne s'en plaindra. Et les Renseignements Généreux, direz-vous, que pensent-ils de vos écrits ? Eh bien, ils font leur travail. Mais ils supportent de moins en moins de faire du chiffre, du rendement, alors ils sont de mon côté. Et sinon, avec leur porte-monnaie qui va très vite se dégonfler, franchises, TVA anti-sociale, retraites plus lointaines et plus chères, services publics à la casse, protections anéanties, risques d'attentats et même de guerre, et j'en passe, ils vont très vite déchanter. Surtout s'ils lisent mon blog, je suis là pour les aider à décrypter les impostures sarkoziennes. Abonnez-vous à mon blog, je suis votre alliée. Pas Sarkozy. Et ensemble, refusons l'intolérable qu'on nous prépare derrière la belle rhétorique.

    Alors voilà, j'ai beaucoup de nouveaux lecteurs. D'abord, je leur dis "bienvenue", et soyez fidèles à ma prose. Elle est tantôt carnassière, tantôt prophétique, tantôt ironique, mais toujours passionnée, on a des tripes ou on n'en a pas, que voulez-vous, c'est inné, pas comme les gènes de futur délinquant, n'en déplaise au Prince qui nous gouverne. Les tripes, une "Gitane" doit en avoir (voyez la photo, quand j'avais vingt ans, avec les Gitanos du Sacro-Monte). Ca m'a d'ailleurs valu de rentrer dans le journalisme par la grande porte, avec un article sur " La vraie Gitane était française " (titre du magazine qui l'a publié et m'a embauchée sur le champ). Soit-dit en passant, pour ne rien vous cacher, je n'ai pas l' habitude de rester en dehors de mon sujet. Je rentre dedans. Par exemple, quand j'ai fait un documentaire sur les motards (plus ou moins en colère) pour une chaîne de télévision, j'ai fait de la moto avec eux, et ma foi d'ailleurs avec beaucoup de plaisir. Tu te souviens, Philippe, jeune Robert Redford de la moto ? Si tu me lis... Ou bien j'ai été cloche avec les clochards, ou gangster avec les membres de gangs du Bronx. Enfin, pas tout-à-fait, chut !

    Donc, j'ai une (petite) dent contre mes nouveaux lecteurs. Oui ! Pourquoi ? Parce qu'ils se contentent de lire les derniers articles, "Lettre à la gauche endormie" ou au "Dr Jekyl and M. Hyde Kouchner", "Cri de la Terre" ou "Merci Guy Môquet le communiste", "Un casseur nommé Sarkozy" ou "Jérusalem phare du monde".  Ils raffolent aussi (je le sais par les statistiques d' Over-blog) des articles de contre-infos, vous savez ces infos dont les Médias à la botte de Sarkozy ne parlent pas volontiers, car elles dérangent le Diktator. En tête du hit-parade, "Sarkozy, agent du Mossad ?", "Ils sont tous fous", "Sionisme", "troubles ententes", " Lettre ouverte des enseignants à Sarkozy ", "Dandy contre Diktator", ou la dépêche sur la guerre pour le pétrole et autres confessions nauséabondes de Rockfeller. Gros succès aussi pour les pétitions, en faveur de la paix des civilisations ou contre l'info servile. Merci, nouveaux amis. Mais..

    Oui, il y a un mais. Je sais, vous êtes tous surbookés, mais quand même ! En rester aux derniers articles, quel dommage ! Passer à côté de petits bijoux (?,  je n'engage que moi!) comme les deux blogs buissonnières, les dessous d'une blogueuse, ou "un si joli monde" (le nôtre, vous l'avez reconnu), ou "parenthèse sur l'amour", c'est vraiment regrettable  pour vous et... pour mon blog rank . Sans parler des jolies photos, il y en a dailleurs une (trouvez-la) qui est tellement osée qu'elle aurait plus sa place dans "Play Boy", vous savez, la revue coquine. Seulement voilà, je suis nulle en technique, et quand j'ai voulu publier la photo avec le visage seulement, c'est l'autre qui est apparue, beaucoup plus indiscrète. Coup de téléphone pronto presto à mon plus jeune fils pour lui demander comment supprimer l'objet du délit, et une réponse qui a sauvegardé la dite photo : " Pourquoi veux-tu l'enlever, elle est très bien, cette photo, sur la plage on en voit davantage ". Dont acte. J'ai au moins la bénédiction d'un de mes fils, à défaut de celle de tous mes lecteurs. Et finalement, ces photos, ce n'est pas plus mal, ça a le mérite de l'originalité et de donner envie aux amis plus musclés qu'intelligents de Sarkozy de regarder ce qu'il y a à côté, et donc d'approfondir la lecture. Et là, on atteint le but de ce blog militant : convaincre les pro-Sarkozy que leur héros est celui des milliardaires ou des Américains, pas le leur. 

    Bref, amis lecteurs, dimanche, après la grasse matinée, le foot ou la messe, vous vous plongez dans la lecture de tout ce que vous avez manqué. Vous n'aimez pas la guerre ?  Moi aussi, lisez  par exemple "alerte la guerre arrive" ou " la guerre en Iran aura lieu" ou "femmes en guerre contre la guerre". Vous voyez, je fais de la pub pour mon blog. On n'a pas le droit de faire de la pub sur Over-blog, paraît-il, mais pour son propre blog ? Oui, certainement. En tous cas, je vais faire comme si. Donc, je continue.

    Vous n'aimez pas Sarkozy ? Vous avez raison. Et pour avoir encore plus raison, vous lisez tous les articles du début, je lui vole dans les plumes, avec humour souvent (j'ai changé de ton au fur et à mesure que la situation s'aggrave, avec en particuler les risques de guerre), ou bien "douce France" (en 3 épisodes s'il vous plaît, comme à la télé), ou encore "le vrai Sarkozy", " Wanted, cet homme est dangereux", et celui-ci au titre si prometteur : "La France pour un plat de lentilles". Que voulez-vous, j'aime Chavez , voyez par exemple "R. Dati, Sarkozy, Chavez and Co", et aussi (cris de protestation ?) Castro que je propose pour un prix Nobel de la paix, non vous ne rêvez pas, voyez " Castro, sommes-nous tous aveugles ?" . Grâce à lui, grâce à Cuba, des dizaines de milliers d'individus ont été sauvés.... Sacrée Eva ! Décapante, non ?

    Vous aimez Sarkozy ? Alors vous avez encore plus de raisons de me lire. Pour voir ce qu'il y a derrière la magnifique rhétorique sarkozienne...

    Naturellement, vous ne supportez plus la désinformation. Foncez voir "Appel à la résistance", "Attention, télé-propagande", "Alerte, on vous ment, les journalistes se mobilisent", "FR2 chaîne de propagande", "La manif des journalistes", "désinformation, prélude au régime totalitaire", et j'en passe... je ne connais pas par coeur mon blog, que voulez-vous.

    Vous vous demandez pourquoi la gauche a perdu ? J'ai déjà fait deux articles sur ce thème, il y en aura d'autres, soyez en sûrs. Et aussi sur la "France en 2010", ou une "lettre ouverte à Bush", ainsi que, après "douce France", une "douce amérique" et une "douce terre d'israel". Je parlerai aussi des fondamentalismes religieux, il y a déjà eu un article sur le sujet "danger, fondamentalismes religieux", et des allusions un peu partout.

    Sur la société qu'on prépare, selon vos goûts, vous opterez pour "deshumanisons...", "néo-capitalisme barbare" (en quatre épisodes s'il vous plaît), "notre enfant est un monstre", "insurrection des peuple contre l'intolérable"... Une société de plus en plus totalitaire ? : "Tsiganes, apartheid généralisé, droits de l'homme menacés" , "Colères prophétiques, fausse démocratie", "Coup d' Etat en France", "Totalitarisme mondialisé"...

    Sans oublier, cet aveu : " Il reste au moins une intellectuelle ", par les temps qui courent, où tout le monde va à la soupe, même si elle est indigeste, ça se remarque, non ? Et je vous invite à m'imiter : Dénonçons, à temps ou à contre-temps, résistons, encore et toujours. Ne cédons pas aux sirènes trompeuses d'une belle rhétorique, ne nous couchons pas devant le Diktator. Il nous ment, il n'est là que pour conforter le pouvoir des nantis et pour aligner la France sur les diktats de Washington et d'Israël . Sombres perspectives pour la France et les Français.

    Donc, nouvel (et j'espère fidèle) ami lecteur (ou lectrice, j'ajoute ça, sinon ces dames vont se vexer), maintenant, n'est-ce pas, que vous êtes fermement décidé(e) à lire toutes les perles qui sans cela sombreraient déjà dans l'oubli, je vous invite à aller plus loin.

    Récemment, une lectrice, Madame Danièle Dugelay de Saclay, a posté un fort intéressant commentaire. Outre le fait qu'elle signale à juste titre l'absence de la gauche pour dénoncer le nouveau traité constitutionnel (chère amie, si vous avez lu mes infos récentes, je renvoyais à ce combat, en effet) et l'intérêt de l'Eglise catholique pour la justice sociale (doctrine sociale de l'Eglise, je voudrais bien avoir un condensé pour en faire un papier, je lance un APPEL pour avoir de la documentation ), elle invite à photocopier ma " Lettre ouverte à la gauche " (revue et corrigée depuis hier, pour la faire circuler plus facilement) et à la coller partout. Excellente idée !

    Je vous propose d'en faire autant, sans tarder. Placardez cette lettre, envoyez la à vos amis, aux politiques, à qui vous voulez, mais allez-y ! La gauche doit se remuer, il y a urgence. Tout est cassé : Les services publics, le système de retraite par répartition, le droit du travail, les protections sociales, l'indépendance nationale, la démocratie, la liberté de l'information, l'image de la France. Et le futur de nos enfants. Alors foncez, remuez-vous !

    Et envoyez-moi de temps en temps vos commentaires, certains d'entre eux m'ont donné des idées d'articles, ou ont été repris dans des papiers (je pense à l'affiche rouge, ou aux déclarations sur les droits de l'homme). Soyons actifs, et réactifs, c'est un devoir lorsqu'on voit tout ce qui se prépare, les enjeux pour nous et pour nos enfants.

    Je vous invite à vous joindre au Forum pour la paix que lance un de mes lecteurs, Robocup ( http://Robocup555.blogs.nouvelobs.com), moi, je n'ai toujours pas réussi à trouver la clef pour y entrer, mais sur le plan technique je suis un grosse sotte. Ne vous en faites pas, je trouverai ! En attendant, je vais demander un nouveau référendum pour le traité européen. Il est inadmissible qu'on se moque des électeurs qui, en majorité, ont refusé ce traité libéral ! Ces électeurs-là ont été floués par Sarkozy et par la bureaucratie européenne si éloignée des préoccupations des citoyens !

    A bientôt, amis, on continue ensemble. Merci de m'avoir fait l'honneur et le plaisir d'être devenue une relation pour vous. Je vous embrasse très fort, votre Eva. Abonnez-vous (newsletters à droite de l'écran, et recommandez ce blog à vos amis, à droite aussi, si ce n'est déjà fait).

    TAGS : Guerre, paix, totalitarisme, démocratie, médias, Sarkozy, R.Dati, Chavez, Castro, Kouchner, Renseignements généraux, Gitans, Sacro-Monte, clochards, Israel, Jérusalem, Bush, Etats-Unis, R. Redford, Over-blog.com, FR2, services publics, doctrine sociale, capitalisme, néo-capitalisme, droits de l'homme, motards, motards en colère, attentats, prophéties, sionisme, communisme, Guy Môquet,  revue Play Boy, désinformation, messe, résister, affiche rouge, apartheid, intellectuelle, journalistes, femmes, France, deshumanisons, constitution européenne...

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Trouvé sur le site de MARIANNE 2, que je vous recommande. Pour y aller, cliquez sur Marianne, à droite de l'écran, rubrique " Liens ". (Eva)  On pourra ajouter mon blog à la liste. (entre temps, j'ai reçu le commentaire de Danièle, je vous invite tous à le lire, à la fin de cet article, c'est une piste intéressante
    pour contester ce traité)
                                    ------------------
    Traité Européen : la contestation monte sur le net

     

    Petite revue de sites et de blogs favorables à l'organisation d'un référendum sur le traité modifié.

     


    Vous avez dit traité simplifié ? La France se prépare à adopter un traité Européen qui ressemble comme deux gouttes d'eau au projet de Constitution rejeté par une majorité de Français en 2005. Oui mais voilà. Cette fois-ci, c'est le Congrès, et non le peuple, qui est appelé à ratifier le projet. À droite, pas question donc, de contester le projet du Président. À gauche, le PS est peu bavard, craignant que l'Europe fasse voler en éclats davantage une unité déjà très fragile (voir l'article La gauche du « non » se réveille…Avec la gueule de bois ).
     
    Du coup, c'est sur le Web que monte la contestation du référendum, un peu à l'image de ce qui s'était passé en 2005. Marianne2.fr vous donne aujourd'hui les moyens d'en savoir plus sur le sujet : 

    À gauche, des députés européens se mobilisent pour un référendum sur le site Gauche Avenir. 

    Les altermondialistes s'expriment et lancent des pétitions sur plusieurs sites: traite-simplifie.org, Non, non et non soutenu par le MRC (Mouvement Républicain et Citoyen de Chevènement) et Respectez notre non (Pour la République sociale, de Mélenchon).
     
    Des indépendants « nonistes » ont lancé une chaîne pour un référendum sur le site Le vrai débat . Pour participer à cette chaîne, il est possible d'écrire à pourunreferendum@yahoo.fr

    D'autres ont créé le site Le peuple a déjà dit non.

     

    Des indépendants d'extrême gauche s'expriment sur le site La gauche ! dans un appel pour « une Europe sociale, contre le traité modifié et pour un referendum ». 
    Quelques personnalités politiques expriment leur désaccord avec ce traité sur leurs blogs : Jean-Pierre Chevènement, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont Aignan

    Enfin le texte du projet du traité modificatif est consultable, dans son intégralité, sur le site du conseil de l'Union européenne, sa ratification devrait commencer le 14 décembre 2007.

     

     26.10.2007  Pauline DELASSUS

     

     

     

     -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    -COME4NEWS :

     

     

     

     

     

    LE TRAITE EUROPEEN SIMPLIFIE VU PAR LA FRANCE 

     

    29 mai 2005 : Après une longue campagne, 54,7% des français disent non à la constitution européenne.

    19 octobre 2007 : Notre cher président de la république, fraîchement divorcé, signe un traité censé remplacer la constitution et annonce qu'il le fera ratifier par la France, SANS REFERENDUM via le parlement !!

    Or, ces deux traités sont les mêmes ! Juristes, hommes politiques de bonne foi et journalistes reconnaissent que le contenu de ces 2 textes est le même à 99% !!

    Seule différence : L'article sur les symboles de l'Union a disparu, et le "ministre des affaires étrangères de la constitution" a changé de nom, juste de nom !!!

    Pour le reste, l'OTAN encadre toujours la politique des états, il y demeure le même libéralisme débridé, le culte de la concurrence libre et non faussé, le libre échange absolu, rien contre les délocalisations, indépendance gravée de la Banque centrale européenne et LE MEME ABSENCE DE LA DEMOCRATIE !!!!!!!!!!!!

    Qui peut accepter une telle autocratie ?? Sako est le meilleur dans le passage en force. Nous ne pouvons accepter une telle chose, et demandez, en tant que démocratie (enfin pour le moment) notre droit à un vote !

    ALORS FAITES PASSER LE MESSAGE. VIA INTERNET, NOUS POURRONS SANS DOUTE AVOIR ENCORE CE DROIT LA !!!!

     
     
    Commentaires (2)add feed
    Affichez les commentairestoggle
    Dehors le fatras giscardien : françois TATARD (1932)



    Lettre d’un grand père allemand à son petit-fils français

    LA CONSTITUTION FRANCAISE DE L’EUROPE

    Mon cher petit-fils,

    J’ai été surpris de voir ton esprit civique à un âge où on se fout pas mal de pareilles billevesées. J’ai été encore plus surpris de m’apercevoir que tu avais déjà l’âge d’aller voter. Tu veux que je lise pour toi cette énorme et confuse élucubration et que je t’en fasse un résumé assorti de conseils judicieux.
    Je l’ai relue dans cette optique et je te fais grâce d’explications détaillées.
    La présentation est un peu ringarde car, elle ignore superbement la norme AFNOR de numérotation des chapitres, titres et sous-titres. Le repérage est pénible.
    C’est donc une constitution française pour l’Europe. On y retrouve la « patte » de l’Ecole Nationale d’Administration, familière à tous les lecteurs du « JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ». En l’occurrence, c’est précis comme l’analyse d’un avion renifleur. On y retrouve une forme et une subtilité spirituelle déjà appréciés avec la législation sur l’invention de l’avoir fiscal, sur l’imposition des plus values, et les réglementations catastrophiques sur le « regroupement familial », enfin tout ce qu’un journaliste appelait avec humour « l’autoritarisme mou ».
    Comme dans nos lois inapplicables (littoral et SRU 2000, Etc.…), le verbe pouvoir remplace le verbe devoir, ce qui permet aux décideurs une abstention légale et une inefficacité certaine. Là encore, le législateur laisse la décision aux hauts fonctionnaires et aux juges administratifs. Enfin, comme dans toutes les législations françaises, les dérogations abondamment prévues transforment les meilleures intentions en vœux pieux parfaitement inutiles.
    Lorsqu’il a fallu abandonner le droit régalien de « battre monnaie », on n’a pas eu besoin de constitution. L’impossibilité de faire tourner la planche à billets, pour boucher les trous du budget par des dévaluations, ne permet plus le déficit budgétaire programmé, ni la gestion sur une hypothétique croissance.
    Ignorant superbement cet incontournable postulat, la constitution imaginée par des Inspecteurs des Finances, entérine les mauvaises manières de la quatrième République, ressuscitées par François MITTERAND et poursuivies par les « blancs bonnets » qui ont succédé aux « bonnets blancs ». Les mêmes se retrouvent avec bonheur pour approuver des deux mains ce qui condamne le système.
    Que dire de cette phrase de l’article I – 16 (2) qui prévoit la nécessité d’une coopération loyale entre les rouages de cette organisation farfelue. Une coopération loyale ? Cela va sans dire et cela va encore mieux en ne le disant pas. On a vu ce que cela donnait pour accompagner la douteuse intervention américaine en IRAK. Quelle belle et loyale unanimité.
    Enfin, cerise suprême sur le gâteau, la procédure de révision semble inspirée par notre code de l’urbanisme au chapitre de la révision du Plan d’Occupation des Sols (le fameux P.O.S amoindri en P.L.U). Puisqu’on peut la réviser, à quoi sert-elle si le suffrage universel n’intervient plus ?
    Le rêve d’une Europe centrée sur le fameux « noyau dur de base », se répandant comme une tache d’huile destinée à s’étendre, en intensité, par l’unification des institutions, fiscales, économiques et sociales, ne se traduit pas dans ce verbiage vaseux.
    A vouloir tout prévoir, on s’enferme dans un carcan parfaitement irréaliste. Le plus étonnant c’est de voir l’Allemagne avaler de telles couleuvres. Il est vrai qu’engourdie dans une repentance obligatoire des jeunes générations pour les folies de leurs anciens, elle n’ose plus rien dire. En lisant cette débauche de verbiage de la constitution française de l’Europe, on peut se remémorer l’affiche de la propagande allemande de 1938 : Un balai « européen » dépoussiérait devant la porte en expulsant un coq bleu blanc rouge, courroucé, avec des livres et des journaux à la mode française. La légende :
    « Dehors le fatras français », est redevenue d’actualité.
    Il suffira de remplacer le nom d’un des journaux balayés par celui de « constitution française pour l’Europe », pour rajeunir l’affiche.
    Mon cher petit fils, je n’ai pas le droit de choisir pour toi. Je déplore que le vote « blanc » n’ait pas de signification. Il serait si bon qu’il corresponde, non à un refus total, mais à la réclamation d’un organigramme cohérent assurant le succès de l’application. Je vais donc, moi aussi, employer ce fameux verbe pouvoir.

    Au OUI des vaincus on peut préférer le NON de la résistance.
    October 25, 2007
    /* */
    REFERENDUM CONSTITUTION : SIGNEZ : eva journaliste-résistante : http://r-sistons.over-blog.com
    Bonjour,
    je vous renvoie au dernier article de mon blog, à la fin de cet article vous avez tout ce qu'il faut pour vous renseigner et signer. http://r-sistons.over-blog.com . C'est le blog pour informer, commenter, manifester, résister Eva
    October 26, 2007

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------

    25 Oct 2007   COME4NEWS

     

    NON à la Constitution européenne

    Version imprimable Suggérer par mail

     

      

     

    •  

     

     

    NON à la Constitution européenne maquillée:

     

    EXIGEONS LA TENUE D’UN RÉFÉRENDUM POPULAIRE !

    Faire ratifier le nouveau traité européen par les Assemblées, et cela dès le mois de décembre, tel est le projet de Nicolas Sarkozy. Le Président veut aller vite et priver le peuple français du droit élémentaire de décider souverainement de son avenir. Son clan prétend que le vote majoritaire qui l’a élu en mai tient lieu de referendum ! Comme si les électeurs lui avaient donné un blanc-seing sur un texte qui n’était pas, alors, rédigé et donc inconnu ! En fait, les commentateurs politiques doivent reconnaître que le refus de donner la parole au peuple est motivé par la «prudence», c’est-à-dire la crainte d’un nouveau scrutin de rejet. Une fois suffit, considère l’oligarchie qui accapare le pouvoir et qui est hostile à une France libre.

    La propagande officielle, relayée par les médias, presque tous aux mains de la finance mondialisée, avance un second argument: cette fois, il ne s’agit plus de constitution. L’accord signé à Lisbonne par les dirigeants des 27 États de l’Union européenne ne serait plus qu’un "mini traité", "simplifié" par surcroît (le texte compte 256 pages...), qui ne porterait que sur son organisation administrative. Ses symboles, tels le drapeau étoilé et son hymne, ont disparu. Pour rassurer davantage, on prétend mensongèrement que la référence au «marché libre et non faussé» est passée à la trappe. Cette mise en scène vise à désintéresser les citoyens et à semer la confusion: «Circulez, il n’y a rien à voir !». La vérité est autre. Tous les gouvernements fédéralistes et tous ceux qui refusent la souveraineté populaire et qui avaient encensé le projet de constitution (Giscard d’Estaing, en tête), se déclarent plus que satisfaits du texte élaboré à Lisbonne. Ils ne cachent pas qu’ils y voient une revanche aux "Non" français et néerlandais de 2005. De leur point de vue, ils ont raison. Tous les traités signés depuis Maastricht, ceux d’Amsterdam, de Barcelone, de Lisbonne déjà, demeurent la pierre angulaire de la politique économique et anti-sociale de l’Union européenne . Le «marché libre», «la concurrence» à tout va, la réduction du coût du travail et toute l’idéologie néo-libérale restent le fondement du nouveau traité, véritable constitution européenne en contrebande. Tous les peuples d’Europe en font les frais : la pauvreté, la misère même, gagnent chaque année du terrain. L’accord de Lisbonne permettrait, s’il était appliqué, d’accentuer le processus : par une centralisation accrue (un Président de l’Union qui parlerait au nom de tous), et un système de vote majoritaire au sein des instances qui serait imposé aux nations récalcitrantes.

    Ainsi, le Pouvoir en France, chaque jour plus autoritaire, voudrait priver les citoyens de leur droit imprescriptible de décider de leur avenir. Le Comité Valmy, estime qu’il est de l’intérêt du peuple de France d’imposer sa consultation par un nouveau referendum. La voie parlementaire dans ce cas précis, c’est le moyen par excellence de museler la voix des Français. La majorité automatique acquise, par la manipulation des Français, au parti du Président, tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, fausse toute représentativité réelle de notre peuple. Forces républicaines et progressistes, Français fidèles à la souveraineté populaire et nationale, unissons nous pour exiger un référendum !

    Appel du Comité Valmy. Paris le 21.10.2007

    Relayé par: http://www.reveil-des-marmottes.net/Menu.htm

     

    Commentaires

    Chère Eva, je suis désolée de te dire que tu as mal lu mon commentaire ou que je me suis mal expliquée. Je t'envoie un message pour te donner des précisions.
    Je n'ai pas pu lire tous tes messages car je suis très malade et fatiguée, mais quelqu'un a-t-il pensé à écrire qu'il existe un moyen fort simple d'obtenir le vote par référendum à nouveau. Ce nouveau traité rend indispensable une modification préalable de notre Constitution , au Congrès réuni à Versailles et il faudra une super-majorité des 3/5èmes pour être adoptée. La Droite ne dispose pas d'assez d'élus et si toute la Gauche, PS compris, vote contre sans abstentions, le référendum deviendra le seul et dernier recours pour le gouvernement. La balle est donc dans le camp du Parti Socialiste. A lui de choisir s'il appartient au Peuple de décider. Amicalement. Danièle Dugelay.

     

    commentaire n° : 1 posté par : Dani�le Dugelay le: 26/10/2007 15:48:42 

    Merci chère lectrice pour cette précision,en effet, je suis plus une femme d'action qu'une doctrinaire, je n'avais pas compris TOUTE LA RICHESSE de ton commentaire. Dont acte. C'est très subtil en effet, et voilà donc peut-être le moyen d'écouter la voix des Français.Tu es très bien renseignée, bravo ! Ca en dit long sur la qualité de mes lecteurs, j'ai beaucoup à apprendre d'eux. Donc je vais rajouter si j'ai la place à la fin de mon article ton intervention, en demandant aux internautes de faire circuler l'info. Toi-même tu peux le faire en cliquant à droite de l'écran sur "Marianne" à Liens, tu trouveras aussitôt la rubrique référendum que j'ai copiée à la fin de mon article, et tu y ajouteras ton commentaire. Car ton idée doit circuler sur Internet Bises, Eva , et meilleure santé !

    Que veux-tu dire par tous tes messages : tu parles des commentaires qu'on me fait, des articles ? De toutes façons, on se recontacte par mail, ça me fera plaisir de faire ta connaissance. 
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :