• Entreprise de destruction de " l'exception française " !!

     
     
    Mardi 13 novembre 2007

    lunettes.JPG Bonjour,

    Je suis décidée à aller au fond des choses, à tenter de découvrir les ressorts profonds qui expliquent les événements majeurs de la politique mondiale. Ainsi, l'élection de Sarkozy est absolument inexplicable: Les Français, d'instinct, et ils ont raison, sont allergiques à la mondialisation, au libéralisme, aujourd'hui camouflé sous le charmant nom de "modernité" - quelle hypocrisie ! 

    Le Général de Gaulle est leur personnalité préférée : Nul mieux que quiconque, et avec une autorité que personne ne lui a contestée, il a su défendre la France, sa spécificité, sa grandeur, son indépendance, son originalité, son... "exception". Il a su, aussi, préserver le modèle social français, auxquels ses compatriotes sont si attachés. Enfin, il s'est toujours méfié de l'Argent, de l'Amérique, et d'Israël - menant, comme vous le savez, une politique pro-arabe. 

    Or, Sarkozy a été élu, et avec lui tout est remis en question. Sarkozy, c'est l'anti-Général de Gaulle, c'est la fin du modèle social français qui fait l'admiration, et l'envie, de tous ; c'est enfin la soumission de notre pays aux diktats américano-israéliens. Mais aussi, hélas, le règne, pour ne pas dire la vénération, du Dieu Argent, l'incitation au désir effréné, réellement
    névrotique, de s'enrichir. Avec Sarkozy, la France perd son âme, sa spécificité, son originalité. A-t-on réalisé à quel point la situation est grave ? Pire que cela : dramatique.  

    SARKOZY  ASSASSINE  LA  FRANCE !  Voilà la réalité.

    Nous ne pouvons pas nous résigner à une telle entreprise de destruction. Il faut commencer par prendre conscience de la dangerosité du bonhomme, pour pouvoir, ensuite, agir. Et c'est cet homme-là qui apporte son soutien à un Bush désavoué par tous, pire, qui fait de la surenchère contre l'Iran. La situation est explosive ! Nous sommes au bord de l'abîme !

    NOUS SOMMES A UN TOURNANT HISTORIQUE : nous assistons à la conjonction de deux facteurs hautement pathologiques, à la rencontre de deux individus extrêmement dangereux : Une personnalité fragile, stupide, influençable, fanatique et illuminée, acoquinée pour le malheur de l'humanité à un être diaboliquement intelligent, maladif, à la personnalité hautement pathologique, fasciné par l'Amérique des parvenus et totalement sous influence des Sionistes - eux-mêmes ennemis des Juifs, et plus généralement de l'humanité. Le mélange de ces deux ingrédients étant explosif ! Et la gauche ne bouge pas, à un moment historique ! Sa passivité est inadmissible; Je n'hésite pas à le dire, elle est criminelle. On n'entend plus que la voix de Ségolène Royal....

    Comme d'habitude, avant de me coucher,  je regarde une dernière fois ma boîte mails. Et je tombe sur la dépêche ci-jointe, envoyée par un de mes correspondants du bout du monde. Je visite le site à laquelle elle me renvoie : c'est celui des Français farouchement opposés à Sarkozy.  En lisant la profession de foi des fondateurs du site en question, je tombe sur le texte que je vous joins aussitôt. J'ai moi-même souligné en gras ce qui me semble particulièrement décisif. L'idée centrale, pour moi, est la fin de l'exception française. Je tiens à attirer votre attention sur cette donnée !

    Je souscris totalement à cette analyse. Et donc, je la partage avec vous.
    En vous souhaitant une bonne lecture ! Bonne journée, Eva

    N'oubliez pas à visiter le Forum pour la Paix, à vous abonner (newslettters) si ce n'est déjà fait, à recommander ce blog. Tout est à droite de l'écran (présentation blog).

    TAGS : Sarkozy, S. Royal, paix, Gl de Gaulle, mondialisation, E.U., Israël, gauche, P.S., France, Argent, sionistes, Iran...
    ______________________________________________________________

     
    inv 

     

    Tue, 13 Nov 2007 06:41:14 +0700
    De:  <m.........@inbox.lv> 
    À: evaresis@yahoo.fr
    Objet:  Paillé

      

    <http://www.infolive.tv/fr/infolive.tv-13850-israelnews-scoop-sarkozy-en-isr
    ael-dans-les-semaines-venir>
    
    




    _________________________________________________________________________________________

    QUI SOMMES-NOUS ? TOUT SAUF SARKOZY





    http://www.toutsaufSarkozy.com/site/quisommes.shtml
    Comme cela apparaît clairement dans le titre de notre site, nous sommes des Français radicalement opposés à Nicolas Sarkozy pour la raison fondamentale qu'il s'agit d'un homme soucieux avant tout de représenter et de défendre au plus haut poste de l'Etat français les intérêts à la fois de l'empire américain et de son appendice israélien.


    Sa victoire à l'élection présidentielle, où l'apport de nombreuses voix du pseudo « patriote » Le Pen fut un apport décisif, signe la prise de contrôle momentanée de notre Nation par les forces mondialistes. Notre site est avant tout un site de résistance aux forces destructrices de la France et à ceux qui entendent s'opposer par tous les moyens à la création d'une Europe-puissance, de Dublin à Vladivostok, articulée autour d'un axe stratégique Paris-Berlin-Moscou.


    De gauche, de droite ou de nulle part, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues dans ce combat essentiel.


    Soutenu par un grand patronat toujours plus avide de gains financiers et moralement totalement dégénéré, Sarkozy a pu disposer des media et se livrer à une entreprise totalitaire de sidération d'une majorité d'électeurs crédules et sous-informés.
    Son élection fut en apparence « légale », mais en réalité parfaitement illégitime. La « bonne foi » de beaucoup de Français fut surprise par l'usage monopolistique des moyens de communication et d'assujettissement des esprits.



    Une bête immonde a pu ainsi s'arroger tous les pouvoirs qui lui ont été abandonnés par de pseudo-élites financiarisées. Comme nous vous en avions prévenus, Sarkozy tente donc de mettre en oeuvre, avec l'aide de ses commanditaires étrangers et de ses « collaborateurs » en France, sa vaste entreprise de destruction de « l'exception française » et du pays. Toute son équipe est composée de gens soit à la solde des Américains, soit d'Israël et le plus souvent des deux. Notre site vous donne régulièrement toutes les informations et références à ce sujet. Nomination du fou furieux Kouchner aux Affaires étrangères pour achever la réintégration de la France dans l'Otan et nous entraîner dans une guerre contre l'Iran, Morin, homme des Américains à la Défense, Lagarde, femme des Etats-Unis à l'Economie, Strauss-Kahn, homme d'Israël au FMI etc...etc...la liste des liquidateurs est longue!


    Combien de temps les Français vont-ils tolérer ce « casse », national et social, d'une ampleur jamais vu dans notre histoire? A l'évidence, la résistance est un devoir sacré pour tous les patriotes afin de mettre un terme rapide à cette équipée qui ne peut déboucher que sur des lendemains sanglants, à l'intérieur comme à l'extérieur.
    inv

    Mearsheimer et Stephen M. Walt : Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine  http://lesogres.info

    16 septembre 2007
    Pourquoi les États-Unis fournissent-ils un soutien matériel et diplomatique aussi considérable et aussi constant à Israël ? Telle est la question à laquelle entendent répondre John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, deux universitaires américains réputés. Ils démontrent, dans ce livre précis et extrêmement bien documenté, que ce soutien ne peut s’expliquer par des intérêts stratégiques communs ni par des impératifs moraux : il est surtout dû à l’influence politique d’un lobby qui travaille activement à l’orientation de la politique étrangère américaine dans un sens pro-israélien. Editions La Découverte.

    Présentation de l’éditeur
    Depuis ces dernières décennies, la pièce maîtresse de la politique moyen-orientale des Etats-Unis a été sa relation avec Israël. Les États-Unis viennent à la rescousse d’Israël en temps de guerre et prennent son parti dans les négociations de paix, au point qu’un participant américain à Camp David en 2000 a pu affirmer : " Beaucoup trop souvent, nous agissions... en tant qu’avocat d’Israël. " De fait, depuis 1982, les États-Unis ont mis leur veto à 32 résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU critiquant la politique israélienne. Et chaque année, Israël continue de recevoir trois milliards de dollars d’aide américaine - un cinquième de l’aide étrangère des États-Unis.
    Pourquoi les États-Unis fournissent-ils un soutien matériel et diplomatique aussi considérable et aussi constant à Israël ? Telle est la question à laquelle entendent répondre John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt, deux universitaires américains réputés. Ils démontrent, dans ce livre précis et extrêmement bien documenté, que ce soutien ne peut s’expliquer par des intérêts stratégiques communs ni par des impératifs moraux : il est surtout dû à l’influence politique d’un lobby qui travaille activement à l’orientation de la politique étrangère américaine dans un sens pro-israélien. Même s’il est  loin de faire l’unanimité parmi les Juifs américains, ce lobby poursuit notamment une stratégie de pression sur le Congrès par le biais de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee), l’une de ses principales organisations. Il exerce également une influence considérable sur l’administration, l’université et les médias américains

    Le lobby pro-israélien a ainsi joué un rôle clé dans la politique américaine au Moyen-Orient sous l’administration Bush au nom de la " lutte contre le terrorisme ", comme en témoignent la désastreuse invasion de l’Irak, la confrontation avec l’Iran et la récente guerre au Liban. John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt montrent que cette politique n’était ni dans l’intérêt national des États-Unis, ni dans celui d’Israël sur le long terme. Ils ouvrent un débat nécessaire pour l’avenir de la paix dans cette région du monde

    Des personnalités sérieuses commençaient à admettre que l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) et d’autres groupes radicaux du lobby - dont les actifs « sionistes chrétiens » - ne représentaient pas l’opinion dominante au sein de la communauté juive américaine et, plus largement, aux États-Unis. En conséquence, un certain nombre de groupes pro-israéliens ont commencé à évoquer ouvertement le besoin d’adopter une position plus équilibrée, et des articles publiés dans des journaux importants tels que The Economist et le New York Times ont suggéré qu’il était temps que s’établisse une nouvelle relation entre Israël et les États-Unis, pour le bien des deux pays.
     
    Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Guilhot, Laure Manceau, Nadia Marzouki et Marc Saint-Upéry
    Lire l’Avant Propos et l’Introduction sur le site de La Découverte (pdf).

    Voir sur le site de La Découverte le dossier de presentation

    Lire aussi
    Les auteurs de l’étude sur le « Lobby Israelien » répondent à leurs critiques 

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Ségolène Royal occupe le terrain laissé vacant par le P.S. voir toutes ses interventions : http://sego-dom.over-blog.com (sur les Echos, la casse sociale....)

    Ségolène Royal à propos des Echos

    Ce qui est en train de se passer aux Echos est grave. Voilà un journal dont l’indépendance fonde la crédibilité, un journal qui gagne de l’argent, un journal dont le lectorat augmente.

    Il vient de tomber aux mains de Bernard Arnault, la première fortune de France contre l’avis de sa rédaction qui s’est mobilisée pendant quatre mois en dénonçant des risques sérieux de conflits d’intérêt.
    Car, comment parler sereinement des activités des multiples filiales du groupe LVMH ? Comment traiter sereinement les résultats des groupes concurrents ? Comment rester politiquement libres alors que Bernard Arnault est un ami intime de Nicolas Sarkozy ?

    Parfaitement cynique, l’Elysée a non seulement couvert l’opération mais s’en est réjoui publiquement. C’est une formidable nouvelle pour un  journal  qu’un industriel achète 240 millions d’euros, c’est un prix très très important s’est réjoui George Marc Benamou le conseiller culture et audiovisuel de Nicolas Sarkozy en reconnaissant, mais sans s’en émouvoir, que oui, il risquait d’y avoir des conflits d’intérêt rédactionnels et éditoriaux.

    En même temps qu’il rachète Les Echos, Bernard Arnault vend La Tribune... La première fortune de France s’arroge le droit de restructurer à son avantage le marché de la presse économique. Et le gouvernement ne trouve rien à redire. Quand on lui demande s’il va saisir le conseil de la concurrence pour s’assurer de la transparence de toute cette opération, il élude la réponse.

    Quand l’argent, le pouvoir et la presse sont à ce point mélangés, il y a danger pour la démocratie.

    signature.gif
      §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

    Date: Tue, 13 Nov 2007 04:48:43 -0500
    À: evaresis@yahoo.fr
    Objet: [LesOgres.Info] [forum] Stratégie de la dévalorisation ciblée
    De: contact@lesogres.info  Ajouter au carnet d'adressesAjouter au carnet d'adresses
    
    (ceci est un message automatique)
    
    Message poste par Phil a la suite de votre article.
    Ne repondez pas a ce mail mais sur le forum a l'adresse suivante :
    http://lesogres.info/article.php3?id_article=3578
    
    
    Stratégie   de   la   dévalorisation   ciblée
    
     C'est vrai que ca continue, après la campagne des présidentielles,
     cette
    minimisation de la parole des politiques qui critiquent Sarkozy ou qui
     à
    terme pourraient représenter un danger ou un recours. 
    
    Pour preuve avec Ségolène Royal, car qu'on apprécie ou pas, elle
    représente un recours ( encore une fois bon ou mauvais ca n'est pas le
    problème dans la stratégie médiatique de lavage de cerveau qui se passe
     en
    France), recours électorale que ne peuvent se permettre les puissances
    soutenant leur pantin Sarkozy, car elle, ils ne la contrôlent pas à
     100°/°
    ; c'est d'ailleurs toute la différence à mes yeux entre Sarko et Ségo,
     le
    Petit n'est finalement qu'une pute de luxe. 
    
    Ca peut vous paraitre anodin dit comme ca, mais c'est par toute cette
    Micro-stratégie de survalorisation du Petit des Puissants Sarko, et la
    dévalorisation de la parole des adversaires comme Ségolène, que les
    puissants sont arrivés à contrer le système du suffrage universel ;
     système
    qui les embète de plus en plus car derniere possibilité pour que le
     Peuple
    s'exprime et puisse, tant soit peu,ralentir la marche vers une prise de
    pouvoir total de la République Francaise. 
    
    Alors exemple de microstratégie de dévalorisation dans les médias : 
    
     le voyage de Ségolène au Chili et en Argentine : dans les médias :
     RIEN,
    mais vraiment RIEN. 
    
     la visite de Ségolène chez un médecin contre les franchises médicales
     :
    Dans les médias, des insinuations D'EMBLEE sur un montage possible de
     cette
    visite. Avec un commentaire du journaliste du style : " au prochain
     coup
    médiatique" !. 
    
     encore ce matin sur France Inter : le livre à sortir de Ségolène : un
    ricanement du journaliste Cohen sur le titre " ma plus belle histoire "
     . 
    
    Encore une fois, ca peut sembler peu important ; he bien je dis que
     dans
    notre système médiatique de journalistes aux ordres, c'est pour moi du
    point de vue tactique, ce qui fait la différence : La survalorisation
     de
    Sarkozy, et l'OMERTA sur ses "GAFFES" ; et la dévalorisation de
     Ségolène
    Royal, et la FOCALISATION sur ses erreurs supposées. 
    
    Pourquoi Ségolène en particulier, parce-que je pense profondément
     qu'elle
    possède ces tripes spécifiques des gens qui ne vont pas à la soupe, ces
    gens chez qui il est impossible d'aller se viander et se pourrir l'âme
     dans
    le camp adverse ; encore une fois qu'elle fasse mieux ou pas pour les
    Francais si elle était aux affaires. 
    
    Quand je dis journalites aux ordres, je me trompe, c'était du temps de
    l'Ortf de De Gaulle, mais au moins ces journalistes n'étaient pas des
    imposteurs, ils s'affichaient comme défendant le Pouvoir ; actuellement
     ce
    sont des journalistes qui sont dans un camp, celui du Sarkozysme ; et
     là
    c'est de l'Imposture vis à vis de leur statut d'informateurs, car ils
    s'affichent comme neutre ; et n'allez surtout pas les accuser de
     partialité
    et de connivence ma pauv'dame, vous serez lynchée en direct comme
    stalinienne, fachiste ou antisémite.



    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
    Commentaire les Ogres.info (suite):
    "Hier les allemands,non pardons les nazis voulaient dominer le
    monde,aujourd'hui les Sionistes " , bien envoyé visiteur car le mec est
    TERRIFIE par notre haine . Que ne faut il pas entendre 'ou plutot lire
    ,comme si aprés la chute du Mur de Berlin les néo cons et le groupe de
    BILDERBERG
    n'avaient pas décidé de réaliser le projet "A new order for
    the
    21 th century ",remarque du dit visiteur empreinte donc d'ignorance ou
    de
    duplicité .Ce projet incluant l'apport des gens détenant le plus de
    pognon
    ,tous les grands banquiers et marchands d'armes....

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :