• Appel pour un référendum sur la guerre. L'oeuvre de Castro. Léotard : Ca va mal finir ! Chronique d'un crime annoncé.

     
     
    Vendredi 29 février 2008

     


    final-1--copie-4.jpg













     

    http://aspeta.blogspot.com



    Je suggère de lancer un Appel

    en faveur d'un référendum sur la guerre.

    Les gouvernants ne peuvent plus décider d'une guerre sans consulter les populations concernées. 

    Il faut leur retirer le Droit de Vie et de Mort sur chacun de nous.

    Les guerres sont faites par ceux qui s'en protègent et en recueillent les bénéfices,

    Jamais dans l'intérêt des peuples. Prétendre le contraire, est de la propagande, relayée complaisamment par une presse servile. Basta !


     Vers un empire occidental à vocation aggressive


    Le vote d'un Parlement ne suffit pas : Les élus ne représentent jamais les peuples. 

    Je demande le lancement d'un Appel pour exiger un référendum sur la décision la plus importante concernant un peuple, et même l'humanité.

    Qui veut se charger de lancer cet appel et de recueillir les signatures ?






    http://pagesperso-orange.fr/aline.dedieguez/mariali/picrochole/mains/main.htm


    Il faut exiger un tel référendum auprès des gouvernements !  

    Lançons l'idée au niveau européen, puis international !

    Organisons une grande campagne pour que l'idée du référendum avant toute guerre s'impose
    dans le monde entier !

    Eva

    Dernière minute : 
    Une nouvelle "Shoah" en vue .... ? L'horreur à nouveau, en tous cas
    http://www.marcfievet.com/article-17201031.html


     Comment le nucléaire peut devenir une arme banale, et sans doute souhaitable pour certains. Des militaires aussi fous que Sarkozy!

    http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EkpuEVkFFVhZQUOHgp.shtml

    __________________________________________________________________


    1.3.8 Reçu ce jour : Appel international contre la guerre à signer

    to sign fill out form or send email to support@war-is-illegal.org
    or
    warisillegal@fastmail.fm
    please send Name and City/Country
    and if possible occupation or activity and website

    voir aussi le blog http://renatogarone.over-blog.fr/article-16901992.html
    (voir commentaires)

    RECU, le 29.2.8, CET  ARTICLE  A LA  SUITE  DE  MON  APPEL :

    18.10. 07

     

     

    Appel aux Européens : Empêcher la guerre contre l’Iran

     
    Nous en sommes avertis de toute part : les Etats-Unis sont sur le pied de guerre, prêts à bombarder l’Iran.


    Il ne manquerait plus que l’ordre présidentiel.


    Début octobre 2007, des dizaines de personnalités américaines politiques, religieuses, militaires, intellectuelles ou artistiques, ont appelé les chefs d’état-major, officiers et soldats des Etats-Unis à refuser tout ordre d’attaquer l’Iran.


    Cet appel sans précédent souligne à quel point le risque est réel de voir la guerre éclater dans les jours, les semaines ou les mois à venir, et impératif le devoir de prévenir ce risque.


    C’est pourquoi nous soutenons cet appel lancé outre-Atlantique et souhaitons l’élargir à l’Europe.


    L’invasion de l’Irak par la coalition que dirigent les Etats-Unis était contraire à la charte des Nations Unies, et s’est révélée catastrophique. Une agression contre l’Iran serait tout aussi illégale et encore plus catastrophique.


    La Charte des Nations Unies, article II, § 4, énonce : « Les membres de l’Organisation s’abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout Etat, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies ».


    Comme l’observent les auteurs de l’appel déjà cité, l’Iran n’a pas attaqué les Etats-Unis, les Etats-Unis sont signataires de la Charte de l’ONU, toute attaque de l’Iran par les Etats-Unis serait donc illégale au regard de la loi internationale mais aussi d’après la Constitution des Etats-Unis qui reconnaît les traités comme loi suprême du pays - y compris bien sûr pour les militaires, qui ont prêté serment à la constitution.


    Ces remarques valent tout autant pour les gouvernants, les militaires et les citoyens des Etats européens membres de l’ONU, qu’ils soient ou non alliés aux Etats-Unis dans le cadre de l’OTAN. Nous les appelons donc à refuser par avance toute coopération, toute aide politique, économique ou militaire et tout soutien logistique en cas de guerre.


    La guerre qui se poursuit en Irak a fait des milliers de victimes parmi les militaires, des centaines de milliers dans la population.


    Elle représente une catastrophe écologique et sanitaire qu’on est encore loin de mesurer.


    Elle alimente les haines, le fanatisme et le terrorisme qu’elle était censée combattre.


    Une attaque contre l’Iran, quelles que soient ses cibles, ses méthodes et son ampleur initiale, aggraverait considérablement la situation en aboutissant à des résultats similaires, sans parler de ses effets désastreux sur l’économie mondiale.


    Ce serait encore pire si l’idée folle d’utiliser des armes nucléaires tactiques -qui existent- était mise en œuvre pour empêcher l’Iran de construire, malgré ses dénégations, des armes nucléaires dont les récentes inspections de l’AIEA n’ont pas trouvé trace.


    Le fier peuple iranien a supporté, sous la direction des mollahs, une guerre de huit ans contre son agresseur Saddam Hussein.


    Ce n’est pas en l’attaquant à nouveau qu’on l’éloignera de ces mêmes dirigeants. Ce n’est pas en faisant dans ses rangs des milliers ou des centaines de milliers de morts qu’on améliorera le respect de ses droits humains.

    Ce n’est pas en cherchant à vendre partout, sauf à l’Iran, de la technologie nucléaire, qu’on le convaincra de renoncer à cette technologie.


    Ce n’est pas en conservant et en modernisant leurs propres armes nucléaires comme le font les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne (outre la Russie, la Chine, l’Inde, le Pakistan et Israël), qu’on pourra exiger de l’Iran qu’il y renonce.


    Et ce n’est pas en continuant à bafouer l’article VI du Traité de Non Prolifération que les Etats dotés d’armes nucléaires peuvent exiger quoi que ce soit des autres Etats signataires du TNP, Iran compris.


    Non prolifération et désarmement nucléaires vont de pair.


    Il est urgent de l’admettre.


    Refuser la guerre aujourd’hui, ce n’est pas accepter le statu quo ni repousser la guerre à demain.


    C’est au contraire donner à la diplomatie le temps, la chance et l’impératif d’aboutir à une solution globale de paix et de sécurité pour tous les Etats et tous les peuples du Moyen-Orient et, au-delà, pour toute la planète.


    C’est éviter de nouvelles larmes de sang. C’est permettre à la raison de prévaloir, à nos enfants et nos petits-enfants de vivre dans un monde moins violent, plus juste et plus humain.


    Sans guerre, sans armes ni menaces nucléaires.


    L’Europe peut y contribuer. Les Européens doivent se dresser contre la guerre qui approche.


    Pour signer la pétition :


    http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=362&lang=fr
     



    Des personnalités américaines appellent l'armée américaine à refuser les ordres d'attaquer l'Iran - la désobéissance civique est le dernier rempart contre le totalitarisme
    http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=358&lang=fr 

    La 3e guerre mondiale de Bush
    http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=367&lang=fr

    Au Japon, Olmert appelle à l'action contre l'Iran suite cliquez ici 

    Appel contre les armes de destruction massive
    http://acdn.france.free.fr/spip/article.php3?id_article=5&lang=fr

    Sarkozy prêt à soutenir le bombardement  de l'Iran
    http://acdn.france.free.fr/spip_/article.php3?id_article=337&lang=fr

    __________________________________________________________________

    Municipales : Choisir. Le tamis :
    http://poly-tics.over-blog.com/article-17218438.html

    La question des salaires :
    http://eldiablo.over-blog.org/article-17221838.html

    __________________________________________________________________

    L'oeuvre de Castro     -   Salim Lamrani

    http://mondialisation.ca       25.2.2008

     

      Article publié en anglais dans le Times de (Londres), 20 février 2008

     

     

     

    Fidel Castro a marqué à jamais l’histoire cubaine. En un demi-siècle, il a transformé son pays tyrannisé par la dictature de Fulgencio Batista et le joug étasunien en une nation indépendante respectée dans le monde entier pour son irrévérence, son courage et son altruisme.

     

     

     

    Malgré l’acharnement cruel dont elle a été victime depuis 1959, malgré les sanctions économiques inhumaines qu’elle subit, Cuba a réussi à se libérer des affres du sous-développement grâce à son leader politique, historique et spirituel.

     

     

     

    Tous les organismes internationaux, des Nations unies à la Banque mondiale, sont unanimes pour reconnaître que la population de l’île est la seule du Tiers-monde à avoir atteint un niveau de développement humain comparable à celui des pays les plus avancés. Cuba dispose de l’espérance de vie la plus élevée et du taux de mortalité infantile le plus bas du Tiers-monde (plus bas même que celui des Etats-Unis). L’UNICEF certifie que Cuba est l’unique nation d’Amérique latine à avoir éradiqué la dénutrition infantile.

     

     

     

    Depuis 1962, Cuba s’est engagée à soigner les pauvres à travers la planète. Près de 132 000 médecins cubains ont œuvré bénévolement dans 102 pays. Actuellement, 31 000 collaborateurs médicaux offrent leurs services gratuits dans 69 nations. En 2004, Fidel Castro a lancé l’Opération Miracle qui a permis à plus d’un million de personnes de 28 pays atteintes de maladies oculaires, y compris des citoyens étasuniens, de recouvrer la vue.

     

     

     

    Cuba est souvent stigmatisée par Washington et ses fidèles serviteurs pour la question des droits de l’homme. Contrairement au reste du continent, à Cuba, depuis 1959, aucun cas d’assassinat politique, de disparition ou de torture n’a été rapporté par une quelconque institution internationale. Par ailleurs, il suffit de consulter les rapports annuels d’Amnesty International pour se rendre compte que ni les Etats-Unis ni l’Union européenne ne disposent d’autorité morale pour donner des leçons aux Cubains.

     

     

     

    « Les damnés de la terre », quant à eux, vouent une reconnaissance et une admiration infinies au leader de la Révolution cubaine dont les soldats ont, entre autres, participé à la libération de l’Afrique et à l’élimination de l’ignominieux Apartheid. Comme l’a souligné Nelson Mandela, « Quel autre pays pourrait prétendre à plus d’altruisme que celui que Cuba a appliqué dans ses relations avec l’Afrique ? »

     

     

     

    Le seul crime de lèse-majesté qu’a commis Fidel Castro est celui d’avoir refusé de courber l’échine face aux puissants, d’être resté fidèle à ses principes et de persister à croire qu’un autre monde, moins cruel, est possible.



     

    Salim Lamrani est enseignant, écrivain et journaliste français, spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis. Il vient de publier Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme (Paris : Editions Estrella, 2008).

     

    Contact : lamranisalim@yahoo.fr 


    Fidel Castro


    http://www.republique-des-lettres.fr/10315-fidel-castro.php




    _____________________________________________________________________________________


    http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2260/articles/a367629.html



    François Léotard :

    «Depuis que tu es à l'Elysée je suis inquiet»
    Au cours de leur vie politique, Sarkozy et Léotard se sont croisés et appréciés. Mais aujourd'hui l'ancien ministre, qui publie chez Grasset un texte au titre sans équivoque - «Ca va mal finir» -, dresse un réquisitoire impitoyable sur l'action du chef de l'Etat. Extraits

     

    Ca a débuté comme ça. Une élection, une fête, du Champagne. Et du chiffre d'affaires au mètre carré. C'était pétillant. Je n'allais pas bouder mon plaisir puisque j'avais voté pour lui. [...] Naturellement mon cote gaulliste avait quelques regrets. La France prenait des allures de grande surface, et parmi les candidats mon produit était en tête de gondole. La publicité et les promesses s'accompagnaient l'une l'autre comme deux petites voleuses qui font les sacs à main. Ensemble tout était possible. J'étais heureux qu'on soit ensemble. C'est étonnant comme on aime à croire ce qui n'est pas croyable.

    arkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique bettancourt farc colombie

    Chimulus, sur le blog sarkostique


    Il a fallu plusieurs mois pour entendre parler de faillite. L'homme de Matignon, Mon le velouté, s'était laissé aller. Faillite ! C'est un mot que l'on aurait aimé entendre au mois de mars, avant l'élection... Au moment des giboulées. On s'y serait fait. Moi, je pensais à Churchill : «Je n'ai à vous offrir que de la sueur, des larmes et du sang.» Et Londres bombardée tous les soirs. Nous, on allait très bien. Merci. La dette faisait à peu près l'équivalent du budget de l'Education nationale. Les intérêts seulement ! Pas le capital. Je me disais : ça va être bien. On pourra faire deux fois plus de lycées... Il suffira de rembourser ce que nous devons, de revenir à l'équilibre et le tour sera joué ! D'autres le font autour de nous. C'aurait été une promesse de grande qualité. Un millésime rare au rayon de l'oenologie politique. J'avais oublié que la dette, c'est comme la morphine : du bonheur immédiat ! On a donc choisi la béatitude. [...] Dès le lendemain on ne fut pas déçu : la retraite monastique bercée par le clair de lune sur un scénario de Fitzgerald, le clapotis des flots au large de Malte, puis aussitôt après le déferlement des milliardaires, la chasse aux nigauds baptisée modestement «ouverture», les infirmières bulgares, le drapeau tricolore relooké par Prada, les intermittences du coeur sous les ombrages de la Lanterne, un gouvernement tétanisé par les engueulades, les escapades à Saint-Tropez, enfin les bien-aimés du pouvoir, le gratin du Bottin mondial : Chavez, El-Assad, Kadhafi, Poutine... les cancres du passage en terminale de la démocratie. Je commençais, petit à petit, à bouffer mon bulletin de vote. [...] Sarkozy, c'est Glenn Gould en moins délicat. Il joue avec les mots sur son piano. Un artiste. Comme l'interprète canadien, il accompagne ses partitions de soupirs, de mouvements du visage qui donnent à la pièce jouée la permanente allure d'un chef-d'oeuvre. Mais ce n'est pas du Bach.
    Prenons l'exemple de ses rapports avec la police. Ils ont séduit une droite qui ne plaisante pas avec ces choses-là, ils ont alimenté ses nombreux discours, et sans doute, comme pour tous les enfants, marqué son parcours. Voilà une institution qu'il aime. Il s'y plaît. [...] Sarkozy ne parle pas de la police. Il est la police. Il est l'ordre. L'ordre seulement, mais l'ordre complètement. Sa doctrine est faite : les loubards des banlieues n'ont pas de problèmes sociaux, ni de logement, ni de culture, ni d'emploi. Les pédophiles n'entrent pas dans la catégorie de l'acquis mais dans celle de l'inné, les récidivistes que la prison a largement amochés doivent y retourner le plus vite possible. Ils ont été jugés ? Aucune importance. Pour le même délit, déjà purgé, on va inventer «un suivi» en milieu fermé, c'est-à-dire une deuxième prison qui s'ajoute à la première, mais sans jugement. A quoi bon ? C'est l'Etat qui doit décider, c'est-à-dire l'exécutif, c'est-à dire la police. Il semble que notre président n'ait lu ni Tocqueville, ni Montesquieu, ni Benjamin Constant, il semble que la séparation des pouvoirs lui soit une énigme. Si l'on rend la justice Place-Beauvau, ce sera plus rapide. Et surtout plus près de l'Elysée. [...] On se souvient qu'il répétait volontiers qu'on ne faisait appel à lui que dans les moments désespérés. Alors il arrivait, soulevait le RPR et l'exaltait en quelques jours, redressait le budget de la nation, rendait à la police la confiance qui lui manquait. [...]

     

     

     


    arkozy sarkosi sarkosy sarkozi sarko cecilia president sarkostique bettancourt farc colombie


    Veesse, pour sarkostique.over-blog.com


    C'est vrai, on aurait dû se méfier. Dans le monde sauvage des animaux politiques, il ne faut pas être sur le passage d'un prédateur. Je le sais, j'ai traversé imprudemment la savane. Chirac était un carnassier débonnaire. Avec lui, on était mort, mais c'était sans rancune. Chacune de ses victimes, antilope déchiquetée et consentante, devenait digne d'une amitié nouvelle définitivement inoffensive. Avec Sarko, c'était différent. Le fauve avait - si l'on peut dire - une mémoire d'éléphant. Un jour, me parlant justement de Chirac, il m'avait dit : «François, n'oublie jamais ceci : je suis fidèle à mes ennemis.» J'en ai encore froid dans le dos. L'ouverture n'a rien changé à cela. Elle donne à la victime un côté comestible qui la fait s'aplatir avec une docilité déconcertante. La douceur de Jack Lang dans ses approches concentriques du pouvoir fait penser aux roucoulements des pigeons qui ne voient pas, dans la casserole, les olives dont ils seront bientôt entourés. [...] Et je crains que la belle histoire qui nous est racontée du haut de l'Elysée ne se termine mal. Parfois je ne peux empêcher un certain malaise de venir en moi. J'essaie de le chasser et il revient. Je prends un livre et ça revient de plus belle. [...] Depuis que tu es à l'Elysée je suis inquiet. Qu'est-ce qui t'a pris exactement ? Je lis dans un journal que désormais la police française arrête des enfants... J'ai suivi avec consternation le morceau de Grand-Guignol qui t'a mis dans les bras de Kadhafi... J'apprends que tu as une «plume» qui te fait dire des bêtises... Il paraît que tu n'écoutes plus ceux qui t'entourent... Tu aurais même traité mon ami Martinon d'«imbécile»... Et ce pauvre Mon avec ses beaux yeux de labrador... C'est pas bien tout ça, Nicolas. Je te le dis parce que nous avons grandi ensemble. [...] Et puis ces histoires d'ADN pour le regroupement familial, ce n'est pas toi ! Tu t'es fait déborder par quelques malades de l'UMP Des frénétiques... [...]
    Tu as eu raison de citer Guy Môquet. Cette jeunesse-là, intacte et fervente, qui s'abat d'un seul coup, laissant derrière elle le grand silence du courage, cette jeunesse-là, elle est belle et sans doute plus belle que la nôtre... J'aurais aimé qu'à côté de Guy Môquet tu cites Aragon, celui de «l'Affiche rouge». Parce qu'il parle de Manouchian et que le poème d'Aragon est lové dans l'écriture de la dernière lettre du futur fusillé. Pourquoi dis-je cela ? Parce que ces étrangers «mais nos frères pourtant» ont davantage honoré la France que ces «bons Français» qui tranquillement la salissaient à Vichy. Parce que ce sont souvent des étrangers qui ont aimé notre pays plus que nous ne l'avons fait. Parce qu'ils portaient «des noms difficiles à prononcer», parce qu'ils considéraient que peut-être dans le mot France il y avait un désir de droit et - qui sait - une résistance cachée.

    «Ca va mal finir», par François Léotard, Grasset, 138 pages, 10 euros.

    _________________________________________________________________


    Nicolas Dupont-Aignan : La grande déception !

    http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpuEVEZAVjJyAiAHQ.shtml



    _____________________________________________________________________________________

    Opinion: Le gaullisme de Sarkozy : zéro pointé !Le gaullisme de Sarkozy ? Une imposture  http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkpuEAkEFZEAZnOgqu.shtml



    ____________________________________________________________________________________

    maladies engendrées par des vaccins ?
    http://www.verites.org/article-17195219.html

    Arche de Zoé : troc ?
    http://www.marcfievet.com/article-16460783.html

    D'anciens gardes de Guantanamo racontent
    http://www.marcfievet.com/article-17143885.html

    Société générale, business communautaire....
    http://www.marcfievet.com/article-16395869.html

    Europe : Bons et mauvais dictateurs ?
    http://www.marcfievet.com/article-15766510.html

    Meurtres commis par vétérans USA
    http://www.marcfievet.com/article-15766510.html


    Chanson contre Bush, qu'on m'a envoyée pour vous
    http://fr.youtube.com/watch?v=wUhCK-JKMQE




    _____________________________________________________________________________________

    :

    Chronique d’un crime annoncé
     

    Le gouvernement israélien prépare l’opinion publique mondiale à une nouvelle invasion de Gaza. Il explique que la situation est devenue « insupportable ».
    Ce qui est insupportable, ce ne sont pas les centaines d’exécutions extrajudiciaires effectuées depuis des années à Gaza. Ce ne sont pas les milliers de morts civils (dommages collatéraux, 5000 morts en 7 ans). Ce ne sont pas les malades qui meurent à Gaza, déclaré « entité hostile » parce qu’on n’y trouve plus de médicaments. Ce ne sont pas ces gens qui vivent au milieu des eaux usées parce qu’il n’y a plus de station d’épuration. Ce ne sont pas les immeubles démolis, les maisons éventrées, les coupures de courant incessantes. Ce ne sont pas les 15 camions qui rentrent chaque jour au lieu des 400 nécessaires.
    Non, ce qui est insupportable pour le gouvernement israélien, c’est que ces maudits palestiniens ont mal voté. C’est que les Palestiniens n’acceptent pas leur sort comme les Amérindiens des Etats-Unis ou les Aborigènes d’Australie ont fini par le faire. Ils refusent de vivre dans une réserve. Ils n’acceptent pas que la Bande de Gaza soit devenu un laboratoire pour politiciens psychopathes qui expérimentent l’enfermement de tout un peuple. Ils ruent dans les brancards. Ils cassent à Rafah la belle prison qui les enfermait, ils vont se ressourcer dans le Sinaï et ils balancent quelques Qassams sur Sdérot ou Ashkélon pour rappeler qu’il peut être dangereux d’affamer ou de tuer.
    Ce qui est insupportable, c’est l’impunité d’Israël, c’est l’absence d’indignation des opinions publiques et des gouvernements pour dire Basta ! C’est l’absence de sanctions, c’est le fait que tout le monde ne sort pas dans la rue pour hurler aux dirigeants israéliens : « Ca suffit, nous ne vous laisserons pas faire »."

    Pierre Stambul (Union Juive Française pour la Paix)

     

     

     

    ____________________________________________________________________________________
     
     


    Blog Nouvelles de gaza

    Un bombardement israélien détruit la clinique principale de Medical Relief et tue un bébé



    Ramallah, 28/02/2008. Un bombardement israélien visant le ministère de l’intérieur à Gaza city a aussi détruit la clinique principale de Palestinian Medical Relief Society (PMRS) située à proximité et tué un bébé de 5 mois dans un bâtiment résidentiel tout proche.
    Le bâtiment de PMRS abritait la clinique principale de PMRS dans la bande de Gaza, la pharmacie centrale, une ambulance, un centre de prêt de matériel pour handicapés et tous les services administratifs. L’ambulance, tous les médicaments et la plupart des équipements ont été détruits. Le bâtiment lui-même est endommagé et ne pourra pas être utilisé à nouveau sans d’importantes réparations.


    L’attaque a aussi touché un immeuble d’habitation tout proche et tué Mohamad Nasser Al-Borey, 5 mois, dans sa résidence familiale.

    Le docteur Moustafa Barghouthi MP, président de PMRS, a déclaré : « la punition collective des Palestiniens à Gaza a atteint un niveau insupportable. Cette attaque a détruit un élément clé du déjà très abîmé système de santé de Gaza. Israël a perdu tout sens de l’humanité et le silence de la communauté internationale permet cette escalade meurtrière contre un peuple enfermé dans une prison géante. Ces violations incessantes du droit international doivent cesser. Attaquer le personnel médical est un crime de guerre selon la convention de Genève. 

     

    Les organisations régionales et les Etats eux-mêmes doivent prendre des mesures pour protéger le peuple palestinien contre Israël. Cela doit cesser, maintenant. »

    Le docteur Abdel Hadi Abu Khussa, directeur de PMRS pour la bande de Gaza, a déclare que « la destruction de la clinique principale, la pharmacie, les bureaux et une ambulance sont un coup terrible pour les activités de PMRS et vont augmenter les souffrances des habitants de Gaza. Nous sommes les victimes d’une punition collective israélienne. »


    suite http://nouvellesdegaza.over-blog.com/article-17170859.html 


    ____________________________________________________________________________________

    SOUTENIR  LES  PALESTINIENS :

     

    Rassemblement à Marseille :
    il faut briser le siège de Gaza

     

    samedi 8 mars à 15h aux Mobiles 
    (en haut de la Canebière)

     

    suite cliquez ici 

     

    RASSEMBLEMENT 
    DIMANCHE 2 MARS 2008 à 16h00
    Place de l’Opéra 

     

    http://eldiablo.over-blog.org/article-17222246.html

    ____________________________________________________________________________________

    http://chahids.over-blog.com

    palasten.jpg
    Comment l’Union Européenne aide Israël à asphyxier Gaza. David Morrison
    Comment diable Israël arrive à asphyxier la Bande de Gaza alors qu’un passage international en dehors de tout contrôle israélien est censé exister entre Gaza et l’Egypte ?
     suite : http://www.france-palestine.org/article8196.html

    L’armée israélienne accusée d’avoir testé des antidotes sur des soldats. AFP
    Des anciens parachutistes de l’armée israélienne l’ont attaquée en justice pour avoir servi de cobayes dans les années soixante dix à des tests sur des antidotes contre les gaz innervants, rapporte lundi (18 février) le quotidien Yediot Aharonot.
    suite : http://www.france-palestine.org/article8174.html

    L’OTAN en Cisjordanie ? Alain Gresh
    Une information sans commentaires mais qui est intéressante à verser au débat sur l’avenir du Proche-Orient.
    suite : http://www.france-palestine.org/article8200.html

    Et si le terrain n’est pas une terre privée ? Amira Hass
    suite : http://www.france-palestine.org/article8198.html

    Les réfugiés palestiniens de 1947-1948. Palestine Land Society
    Tableaux et données chiffrées sur les réfugiés palestiniens de 1948
     suite : http://www.france-palestine.org/article8182.html

    Israël, le sens d’un boycott : il s’agit de ne pas nous taire !

     

    Depuis des semaines, les médias italiens se sont mobilisés autour de la question du boycott de la Foire du Livre de Turin qui célèbre Israël à l’occasion de son soixantième anniversaire. Nous avons tout entendu, des contre-vérités et des déclarations qui ont semé la confusion sur les termes du débat et les positions respectives…

     

    http://www.tariqramadan.com/article.php3?id_article=1365

     

     Campagne Européenne contre le mariage forcé

     

    « Main dans la main contre les mariages forces »

     

    Les mariages forcés semblent appartenir au passé, pourtant, ils restent une réalité dans les sociétés européennes. Les jeunes, garçons et filles, sont contraints d’épouser une personne que les parents ou la famille ont choisi à leur place, sans leur laisser le choix et la possibilité de refuser…

    http://www.tariqramadan.com/article.php3?id_article=1379



    Terrorisme d'Etat sur Gaza ! 

    Même les ambulances, faute de carburant, ne peuvent circuler...

    Qu'attend-on pour poursuivre ces Etats terroristes, EU et Israël ? 

    Ce sont des Etats qui se croient tout permis, impunément ! Mensonges, vols, rafles, liquidations, exterminations, viol Droit international, crimes de guerre.... Qu'attend-on pour intenter des actions en Justice contre les responsables, les pires terroristes de la planète ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :