• Appel aux Juifs, aux Evangéliques... Et mobilisons-nous contre le IVe Reich et la Shoah planétaire !

     
     
    Jeudi 21 février 2008

    Image IPB
    http://fr.images.search.yahoo.com/search/images/view?back=http%3A%2F%2Ffr.images.search.yahoo.com% 

    Bonjour,

    Nous sommes sur une poudrière. Le IV e Reich est en marche. Oui, nous sommes au bord de l'abîme. Seule une prise de conscience collective et une mobilisation à l'échelle planétaire permettront d'arrêter l'apocalypse qui se prépare. 

    Pour tout vous dire, j'allais m'accorder quelques jours pour préparer les sujets qui nous
    concernent tous, 
    et puis j'ai découvert la magnifique lettre que j'ai publiée hier. En promenant mon chien le long de la mer,  et en songeant aux commentaires que j'avais reçus à la suite de ma dernière parution, je me suis dit : il faut que j'ajoute quelques lignes pour lancer un appel. Me connaissant, je savais que cela allait se terminer par un article. Et je ne voulais pas briser l'unité du témoignage précédent. Alors, j'ouvre ce chapitre.

    Compte tenu de l'implication des néocons, des évangéliques fanatiques et des sionistes extrémistes, dans l'élaboration de la fin du monde tel que nous le connaissons, je voulais lancer un appel aux Evangéliques et aux Juifs. 

    Auparavant, je voudrais rappeler à tous ceux qui me lisent que la civilisation actuelle ne serra bientôt plus qu'un lointain souvenir, comme dans le film Soleil Vert où l'homme ne trouve plus rien d'humain et se réjouit de voir encore un arbre debout.  Ce qui est en jeu, d'abord, c'est l'éviction du travail et son remplacement par des statistiques tronquées, des robots et des emplois serviles, précaires, isolés, mal payés. L'extinction du salariat proprement dit entraînera la marginalisation de pans entiers de l'humanité, condamnés à l'inactivité forcée, à survivre, à mendier, à voler, à se nourrir dans les décharges publiques, à se donner volontairement la mort, à se droguer.... Lente agonie de la civilisation ! Et renaissance de la "barbarie" -  ce sera le nom de mon troisième et dernier blog à venir.

    Au nom de la mondialisation, le capitalisme financier, spéculatif, est en train de tuer l'investissement, l'économie, la petite entreprise à échelle humaine, le travail, l'emploi;  au nom de la déréglementation, de la concurrence sauvage, de la flexibilité, du profit maximum, les inégalités vont se creuser d'une manière abyssale,  et des hordes d'humains vont être exclus de tous les circuits. 

    Un nombre réduit d'habitants, privilégié par la naissance, la fortune, l'intelligence ou le dynamisme d'exception, pourront se partager les dernières ressources de la planète et profiter de leur opulence à l'abri de la pollution générée par la surpopulation. 

    Dans un prochain article, je vous expliquerai comment les maîtres du monde vont se débarrasser de nous. N'avez-vous pas remarqué la multiplication de nouvelles maladies, Alzheimer,cancers, dépression, stress, ou liées aux vaccins ? Même les animaux ne sont pas épargnés, vaches folles, veaux aux hormones, poulets trafiqués.... Les apprentis sorciers sont à l'oeuvre, à l'abri de leurs laboratoires dorés.

    Bref, je passe sur tous les détails pour citer cet extrait d'un article qu'on vient de me faire découvrir, à travers les commentaires générés par mon dernier article que je vous recommande chaudement de découvrir. Certains de mes lecteurs sont extraordinaires : Jo, les administrateurs de verites.org, Chahid, Zevengeur... et tant d'autres, qui viennent apporter régulièrement leur contribution à notre réflexion - dans la partie "commentaires". Voici cet extrait :

    "Henry : Tout d’abord, il faut souligner que les « fous » n’ont pas besoin de l’adhésion de larges populations, mais seulement d’une minorité puissante qui puisse à la fois « orienter » la population et la contrôler. Regardez les sondages aux États-Unis. Cela fait des années que la popularité de BUSH se maintient autour de 30% — et il s’agit de la population dans son ensemble. Mais parce que Bush est soutenu par une minorité très puissante — les gens qui détiennent les médias, l’industrie de l’armement et ses soutiens au sein de l’armée, les compagnies pétrolières, etc. — le mécontentement populaire ne compte pas. Et du moment que la politique de BUSH n’affecte pas négativement l’Américain moyen de façon trop flagrante, celui-ci ne se sent pas suffisamment menacé pour vouloir y changer quelque chose.

     Laura : Aux États-Unis — et ailleurs dans le monde — même le peuple le plus oppressé et le plus injustement traité est facilement contrôlé par la peur et la crainte de perdre le confort matériel auquel il a accès : divertissements, sports, jeux, etc. Même l’échec du système éducatif, médical et des garanties sociales, ne pousse pas les gens à réellement remettre la situation en question. Nous avons affaire — pour reprendre les termes d’Aldous HUXLEY — à une dictature scientifique : du pain et des jeux.

    En bref, la plupart des Américains sont conscients de leur oppression, et l’expriment dans les sondages, mais ceux qui sont au pouvoir ont réussi à les droguer avec une pléthore de distractions — la peur et le plaisir — suffisantes pour les garder sous contrôle.

     Henry : Il y a la carotte et le bâton. Tant que les gens peuvent continuer à vivre dans l’illusion, ils le font. Quand l’illusion commence à se fissurer, alors le pouvoir actionne le bâton. "

    http://futurquantique.org/articles/ponerologie-et-psychopathie/

    Rapprochons ce texte, voulez-vous, de l'extrait que j'ai donné à la fin du dernier post :

    « Les hommes n’oublieront pas éternellement leur indigence, leur douleur et leur humiliation. Ils ne seront pas indéfiniment dupés par les grands appareils d’illusion, les décors artificiels à l’abri desquels les puissants maintiennent leur impitoyable pouvoir » 
    Paul Nizan
     

    http://chahids.over-blog.com/article-15815564.html

    J'aimerais que vous relisiez cet extrait sur les psychopathes. Et que vous le méditiez. 

    Pour moi, nous sommes au coeur de toute la problématique qui nous guette. 

    D'abord, des fous dirigent le monde. Souvenez-vous de ce que j'ai cité : "Des fous conduisent des aveugles" (Shakespeare)

    Ensuite, ils nous abêtissent. Voyez mon autre blog. Et songez à l'école prônée par Sarkozy : Obéissance servile à l'Ordre nouveau; soumission aux autorités, à la patrie, à des objets : un drapeau, une statue, Marianne - nous sommes déjà aux Etats-Unis; fixations (morbides) sur le passé, au détriment du présent qui prépare un avenir terrifiant, d'ailleurs noyé dans un flot continu de communications et d'initiatives en tous genres accaparant l'esprit et le temps d'antenne; diminution du temps d'apprentissage au profit d'activités ludiques et sportives... et en prime, le retour de la religion-opium. Attention ! Je suis croyante convertie . Mais la foi en Dieu, la découverte qu'il est possible d'entretenir une relation merveilleuse avec le Père-Créateur,  n'a rien à voir avec la religion-opium. Ce qui intéresse Sarkozy, ce sont les rites, et la soumission aveugle. Le contraire d'une spiritualité, ou d'une réflexion, 
    libératrices !

    Donc, ce texte, quand je l'ai vu, je l'ai gravé dans mon intelligence. Et je vous demande de le faire connaître. Il est court, mais tout est dit. En effet, la troisième dimension est incluse :

    - Quand l'illusion commence à se fissurer, alors c'est le bâton.

    Le bâton, c'est le 4e Reich qui se met en place. Big Brother généralisé, tous fichés, pucés, etc. Un 4e Reich planétaire, cette fois.  Hitler ? C'est l'experimentation de ce qui nous attend. A l'échelle du monde entier. Un totalitarisme sans précédent, un contrôle complet de toutes les populations, de ses moindres faits et gestes, et effectivement le bâton, très gros, pour ceux qui ne se plieront pas au désordre institué, pour ceux qui résisteront à l'intolérable programmé.

    Comment ? Ce sera l'objet du très prochain article que je vous ai annoncé, et qui suivra celui intitulé "Sarkozy, fossoyeur de la France".  Un avant-goût : Guerres de civilisations, vaccinations à double-emploi (voir les stérilisations forcées d' Africaines, à travers le vaccin contre le tétanos), semences diaboliques entraînant la disparition de l'auto-suffisance alimentaire, de l'agriculture de subsistance. Ceci pour la liquidation de pans entiers de l'humanité. 

    Je demande à nos frères et soeurs en humanité juifs, d'être particulièrement attentifs. Je sais que beaucoup d'entre vous réprouvent l'instrumentalisation de la Shoah à des fins scabreuses. Eh bien, cette extermination à grande échelle qui a clairsemé vos rangs et semé désolation, souffrances, effroi, larmes, elle est programmée à nouveau, et même amplifiée. Comme du temps de Hitler. Mais cette fois, il s'agira d'abord des Musulmans, des pauvres,  des petits, ensuite viendront les handicapés, les mal nés, les pas-de-chance,  les sans compétences particulières, etc, etc ... L'extermination sera sélective. Cela vous rappelle des souvenirs ? Continuons. 

    Liquidations de masse, exterminations sélectives, eugénisme : La race pure, soigneusement sélectionnée. Les impurs, les inférieurs, les petits.... à la trappe.

    Et l'on commence avec des rafles gigantesques. La terre a de quoi nourrir tous les humains ? Les richesses sont accaparées par une minorité. Alors, des hordes d'exclus débarquent dans les ghettos de prospérité, de mieux en mieux protégés. Murs en Israël comme au Mexique, forteresses opulentes bien gardées, miradores, armées privées.. et pour les autres, centres de rétention et de détention, les requins (ceux de la mer), la rue, les bidonvilles.... La chasse aux pauvres a commencé, impitoyable. Malheur à eux ! Des rafles effrayantes sont organisées. Jusque dans les écoles. Pas de pitié pour les mal nés. 

    Exterminations de masse, rafles gigantesques, racisme, eugénisme... Qu'est-ce que c'est ? Une nouvelle Shoah. Planétaire. Souvenons-nous, en effet.  

    Dans l'ombre, des individus, aux quatre coins du monde, sont en train de préparer le IVe Reich. Et qui sont les complices ? Vous le savez très bien : Les fanatiques néocons évangélistes et sionistes.  Nos frères et soeurs chrétiens et juifs extrémistes. Pas les Islamistes. Ceux-là lancent des bombes, sèment la terreur dans un marché ou au coin d'une rue, mais ils ne préparent pas l'extermination sélective de 95 % de l'humanité, pour reprendre les déclarations de Rockefeller en personne. Le danger ne vient pas de là où on veut nous faire croire. Mais des fous évangélistes et sionistes. 

    Vous avez entendu, ce soir, Jean Daniel, l'âme du Nouvel Observateur ? Sur Fr3. Je lui avais envoyé un de mes posts, et je suis sûre qu'il a lu mon blog. Car il a dit tout ce que je ne cesse de répéter. Les Evangélistes sont dangereux (voir mes articles la pieuvre évangéliste). Ils sont alliés aux Israéliens (sionistes). On fait payer aux Palestiniens ce qu'ils n'ont pas provoqué. Les Etats-Unis ont une relation privilégiée avec Israël, presque amoureuse. Et ensemble, ils façonnent le monde. En gros, cela voulait dire ça !

    l'amour fraternel, peinture bucolique de William Bouguereau

    Wikipedia ,l'amour fraternel

    peinture bucolique de
     
    William Bouguereau

    Alors oui, je m'adresse sollennellement aux chrétiens Evangéliques - qui ne sont pas des fanatiques - et aux Juifs - qui ne sont pas des sionistes extrémistes - , afin qu'ils prennent conscience du danger qui menace l'avenir même de la civilisation et de l'espèce humaine, pour qu'ils réalisent l'effroyable alliance contre-nature qui est en train de s'opérer entre deux groupes religieux fascistes pour bouleverser le monde, le contrôler, l'asservir, le liquider, et afin qu'ils se joignent à tous les humains de bonne volonté pour, ensemble, empêcher l'irréparable de s'accomplir. 

    Le temps presse. Les nuages s'amoncellent. Et se résigner à l'irréparable, c'est de la non-assistance à humanité en danger. 

    Protégeons, ensemble, tous ensemble, ce monde dans lequel nous vivons et que nous allons léguer à nos enfants. Ils méritent mieux que l'inactivité forcée, le mépris, le désespoir, la misère, la guerre, des souffrances infinies. Oui, amis juifs et chrétiens, je vous appelle à résister aux forces du Mal qui gangrènent vos rangs et à militer pour que l'irréparable ne se produise pas. Pour que la terre soit encore habitable pour tous - et d'abord pour nos enfants. Je vous le demande de tout mon coeur, de toute mon intelligence, de toute ma foi, de toute mon espérance. 

    Notre avenir dépend de vous, maintenant. Et celui de l'humanité.

    Avant d'apprendre la morale à nos enfants, comme le voudrait Sarkozy, montrons-leur l'exemple. En politique, comme dans nos choix.

    Je vous remercie. Eva
     

    Reçu : " 
    J'ai lu ton article ! Je suis entièrement d'accord avec ta démarche. Je m'y associe moralement."
    Jean  LEVY
     


    ____________________________________________________________________________________


    Aidez une maman dans la détresse ! Voir précédent article.....


    _____________________________________________________________________________________ 

    Vigilance !

    Affaire Mignon : Sectes, ou pas sectes en France ? 

    Sarkozy va-t-il repenser la définition des sectes ? 
    Quel empressement à recevoir Tom Cruise ! Et à l'époque, aucun démenti !

    Trouvé, ce petit témoignage : Nono La Patate, un clown cible de la scientologie

    www.pastimeclub.com/images/Clown%20cropped%202.jpg
    24 décembre 2007
    par
    DonaQuichotta

    Nono la Patate a des démêlés judiciaires avec les scientos. Pour qui connaît Nono, il est impossible de l’accuser d’un tas de choses ignobles, et de le traîner en justice.
    Nono fait partie du cercle restreint des personnes qui me sont chères, c’est un intermittent du spectacle, et il est très demandé par les associations pour enfants malades.
    Nono rend donc visite à ces enfants, et, avec patience et humanité, les distrait avec talent, les fait rire, bref rend leur quotidien moins terrible en leur laissant de magnifiques souvenirs.

     Je vous invite à aller visionner la vidéo - - c’est Nono qui parle.

    Ensuite,  allez sur sa page perso, , car il s’y trouve des liens indispensables à la connaissance du danger de la secte des scientos.

    J’ai eu le bonheur de rencontrer Nono, lors de manifestations avec RESF dans Paris, et j’ai donc eu plusieurs occasions de discuter avec lui. Et je peux vous dire qu’il n’est pas du tout, mais pas du tout, le personnage que ses adversaires s’efforcent de nous faire croire ; un harceleur, un type déséquilibré et violent, un danger de la société, etc...

    Procès contre les scientos :

     Les scientos m’ont instillé un grand malaise : j’ai eu la très nette impression qu’ils mentaient, dans leurs témoignages, et, comme par hasard, les quatre "témoins" étaient tous des scientos !
    Et en face, notre Nono, sincère, vrai, ému aussi, bref humain et chaleureux, qui témoigne de ce qu’il a subi de leur part depuis trop longtemps déjà.

    voir la vidéo sur le site du cyberjournal

     Nono me dit que l’in-justice lui a donné tort !!!

    Je vous laisse deviner la colère devant cet acte ignoble d’une justice qui respecte les forts et écrase les faibles...

    Un comité de soutien Voir "sur la page de Bellaciao :

    salut les patates je suis invité a "citer" pour comparaitre suite a une plainte d’un membre de la secte "$cientologie" je dois donc me defendre des accusations de "menaces de mort" "menaces physiques et verbales" et divers petits tracas dont "lettre de menace" mais on est pas sur que c’est lui mais c’est un "libertaire".....  et rebelote le 5 novembre a 13 h30 pour "injures" et "diffamations" sur la voie publique, a quand le prochain harcelement judiciare de cette machine a caractere "maffieux"

    nonoleclown@aol.com

    des amis ont créé un collectif

    nono@gmail.com soutien

     

    ______________________________________________________________________________________

    http://sytinet

    Paru avant les élections : Prophétique !

    Ce qu'il fera - Le vrai programme de Sarkozy

    - Baisse des impôts pour les riches et pour les entreprises. Cela sera compensé en creusant encore plus le déficit public et l'endettement de la France, ou bien en augmentant la TVA, l'impot le plus inégalitaire car non dégressif pour les bas revenus.

    - Démantèlement du droit du travail, CPE pour tout le monde, précarité généralisée, avec un licenciement possible pendant 2 ans, sans justificatif ni recours.

    - Retraite à 70 ans, et encouragement des retraites privées (fond de pension) pour ceux qui souhaitent partir plus tôt à la retraite et dans de meilleures conditions

    - Semaine de 48 heures (alignement sur la norme européenne), et autorisation des heures supplémentaires jusqu'à 70 heures par semaine (opt-out, comme en Angleterre)

    - Suppression des charges sociales sur les heures supplémentaires, ce qui encouragera les entreprises à recourir aux heures supplémentaires plutôt qu'embaucher

    - Obligation d'effectuer un "travail d'utilité collective" (des travaux forcés payés moins que le SMIC) pour les bénéficiaires de minima sociaux

    - Restauration du service national obligatoire pour les jeunes

    - Adoption de la constitution européenne par le parlement, sans consulter les Français par référendum

    - Privatisation d'EDF, de la SNCF, de la Poste. ANPE remplacée par des agences privées pour le placement des chômeurs.

    - Autorisation des OGM. (Nicolas Sarkozy est le seul candidat à la présidentielle à ne pas s'être engagé à un moratoire sur les cutures d'OGM).

    - Discrimination positive et encouragement du communautarisme

    - Immigration choisie, c'est à dire appel à l'immigration quand le rapport entre l'offre et la demande sur le marché du travail est défavorable aux entreprises, risquant ainsi de les obliger à augmenter les salaires

    - Suppression de la séparation des églises et de l'état, pour permettre aux lieux de culte d'être financées par l'argent du contribuable

    - Réduction du nombre d'enseignants, réduction du budget de l'éducation nationale, l'argent restant devant être partagé avec les écoles privées (suppression de la loi Falloux)

    - Augmentation du budget militaire pour renforcer les capacités de la France à participer aux guerres des Etats-Unis, au grand bénéfice des multinationales de l'armement, notamment Dassault (dont le PGD Serge Dassault est député UMP et sarkozyste convaincu), et Lagardère (dont le PDG Arnaud Lagardère est le parrain d'un fils de Sarkozy).

    - Extension des pouvoirs présidentiels, au détriment du premier ministre et du parlement

    - Généralisation des machines à voter, afin de pouvoir truquer les futures élections

    - Modification probable du jeu électoral en autorisant à nouveau les entreprises à financer les partis politiques, et en légalisant les publicités politiques à la télévision (comme aux USA), afin de donner l'avantage au parti le plus riche, c'est à dire le plus favorable aux intérêts des multinationales afin de bénéficier de leur "générosité"

    - Généralisation de la vidéosurveillance "intelligente", avec détection automatique des comportements interdits ou jugés suspects y compris pour les infractions anodines, comme allumer une cigarette dans un lieu public. La vidéosurveillance "intelligente" aura pour effet de multiplier les bavures policières (comme l'assassinat d'un jeune brésilien par la police à Londres après les attentats)

    - Fichage des enfants dès la maternelle, pour repérer les "futurs délinquants".
    (En tant que ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy avait prévu de faire adopter cette mesure début 2007, mais il l'a finalement retirée à cause de la polémique qu'elle pouvait susciter avant l'élection présidentielle)

    - Création de prisons privées, comme dans le film "Fortress". Aux Etats-Unis, un tiers des prisons sont déjà privées, et l'un des buts de la répression est désormais de gonfler les profits des sociétés qui gèrent ces prisons et qui sont rémunérées en fonction du nombre de prisonniers.

    Et à plus long-terme:

    - Arrestations préventives, comme dans "Minority Report", avec emprisonnement des personnes en raison des crimes qu'elles "pourraient commettre" en fonction de probabilités établies par la police grâce au recoupement des fichiers informatiques publics et privés. Ces fichiers enregistrent de multiples données qui permettent de presque tout savoir sur chaque individu (consommation, déplacements, fréquentations, situation professionelle, financière, familiale, santé, horaires et habitudes de vie, lectures et sites internet consultés, caméras de surveillance, etc)

    - Utilisation du terrorisme comme prétexte pour rendre obligatoire le marquage de chaque citoyen avec une puce électronique insérée sous la peau et lisible par un scanner ou par satellite. (voir l'article sur les implants)

    Avec Nicolas Sarkozy, vivre en France deviendra un cauchemar digne des visions les plus sombres de la science-fiction, comme "1984" de George Orwell ou "un bonheur insoutenable" d'Ira Levin. Une minorité de privilégiés vivront dans l'opulence et à l'abri de la répression, tandis que le reste de la population vivra dans la misère et dans la peur (peur de la répression, peur des délinquants, peur des attentats, peur de perdre son misérable emploi ou son logement).

     

    Nicolas Sarkozy veut tuer l'âme de la France, un pays qu'il n'aime pas et qu'il veut rendre semblable au pays qui est son modèle: les Etats-Unis. Nicolas Sarkozy l'a dit à de nombreuses reprises: il veut en finir avec le modèle social français, lui préférant un modèle américain, caractérisé par une société inégalitaire, violente, et ultra-repressive.

    Par ailleurs, Nicolas Sarkozy alignera la politique de la France sur celle des Etats-Unis et engagera la France dans les futures guerres américaines au Proche-Orient. A cause de la politique étrangère de Sarkozy, la France subira des attentats sanglants comme ceux de Madrid ou de Londres. Et ces attentats lui fourniront le prétexte pour réduire encore les libertés et parachever ce qu'il a commencé au ministère de l'intérieur: l'instauration d'un état policier fasciste.

    Enfin, par son soutien inconditionnel aux Etats-Unis de Bush, Sarkozy se fait le complice des crimes de guerre américains, des tortures (à Guantanamo, en Afghanistan, en Irak, et dans les prisons secrètes), des assassinats de journalistes par l'armée américaine en Irak, ou de l'emploi de bombes au phosphore contre des civils irakiens. Complice aussi de l'utilisation d'obus et de missiles à uranium appauvri, de l'absence d'interdiction des mines anti-personnelles et des bombes à fragmentation, et du refus américain de ratifier le protocole de Kyoto sur les émissions de CO2. 

     

    La garde rapprochée de Sarkozy qui attend dans l'ombre

    La "garde rapprochée" de Sarkozy est constituée par Brice Hortefeux et Christian Estrosi, ses fidèles depuis toujours. Il les a nommé à ses cotés au ministère de l'Intérieur, et ils seront récompensés par des postes-clé si Sarkozy arrive au pouvoir.

    Tous les deux sont de véritables fascistes, encore pires que leur mentor. Sorte de Dick Cheney français, Brice Hortefeux n'aurait pas déparé au gouvernement de Vichy. Quant à Christian Estrosi, c'est un clone de Sarkozy avec l'intelligence en moins et les "connexions niçoises" en plus. (il est président du conseil général des Alpes Maritimes, un poste précédemment occupé par Jacques Médecin)

    Brice Hortefeux sera probablement nommé ministre de l'intérieur, ce qui laisse présager le pire...;


    Rappel historique - "l'homme providentiel"

    En 1933, à la suite d'une élection démocratique, Hitler accédait au pouvoir dans une Allemagne rongée par la crise économique, où les citoyens ordinaires avaient subi un appauvrissement sans précédent à cause d'un chômage massif et d'une inflation galopante, créant dans l'opinion un sentiment d'amertume et le désir d'un changement fort pour remettre l'Allemagne sur la bonne voie.

    Hitler était alors perçu comme "l'homme providentiel", le seul ayant l'autorité et la détermination nécessaires. Il bénéficiait du soutien du patronat et des classes aisées, en même temps que d'une partie des classes populaires victimes de la crise. Le danger représenté par Hitler était alors complètement sous-estimé ou ignoré par les médias et par la majorité de "l'intelligentsia".

    A l'issue de la seconde guerre mondiale, les Allemands ont durablement pris conscience des dangers du fascisme. Mais cette prise de conscience n'a pas eu lieu en France, où le régime fasciste de Vichy pouvait être considéré comme imposé par la défaite et l'occupation, et non véritablement choisi par les Français, alors qu'en réalité, les fascistes représentaient une force politique importante en France pendant les années 30, et le régime de Vichy bénéficiait d'un large soutien populaire. Mais les Français se sont dispensés de faire leur examen de conscience, et la "bête immonde" n'a pas été éradiquée dans les esprits comme en Allemagne. D'où la montée en puissance du Front National et l'actuelle dérive du principal parti de droite (l'UMP) vers l'extrême-droite.
     

    Nous sommes aujourd'hui au 21è siècle, et le fascisme est de retour avec un nouveau visage. Il a évolué vers une forme "moderne", débarrassé de l'anti-sémitisme, mais en conservant les mêmes principes et les mêmes méthodes: autoritarisme, culte de la répression, mépris de la démocratie, propagation de la haine, désignation de boucs-émissaires, et absence de scrupules ("la fin justifie les moyens").

    Ainsi, Nicolas Sarkozy n'est pas anti-sémite (au contraire), mais il est violent, rempli de haine, et ne supporte pas les opinions différentes de la sienne.

    Autre caractéristique du fascisme, Nicolas Sarkozy ne cesse de stigmatiser des catégories de personnes en les désignant à la vindicte publique et en les utilisant comme boucs-émissaires:

    - les jeunes des banlieues (les "racailles", à nettoyer au "karscher")
    - les "assistés"
    - "ceux qui se lèvent tard"
    - les "soixante-huitards" et l'esprit de Mai 68 (cause de tous les maux de la France selon Sarkozy)
    - les syndicalistes ("ces braillards", comme il dit)
    - les défenseurs des droits de l'homme, qu'il appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes"

    Ce n'est pas un hasard si l'édition italienne du livre de Sarkozy a été préfacée par Gianfranco Fini, le leader de l'Alliance Nationale, précédemment dénommée MSI, le parti fasciste mussolinien dont l'Alliance Nationale a conservé le logo, une flamme tricolore aux couleurs de l'Italie (un logo repris et mis aux couleurs de la France par le Front National).

    Et ce n'est pas un hasard non plus si Nicolas Sarkozy est la deuxième personnalité préférée des électeurs du Front National après Jean-Marie Le Pen.

     

    Une personnalité inquiétante

    Son ambition dévorante, sa soif de pouvoir, le fait qu'il ne pense qu'à son intérêt personnel, sa démagogie, son mépris de la démocratie, son intolérance et sa haine font de Nicolas Sarkozy un danger majeur si il est élu. Sa soif de pouvoir est d'autant plus inquiétante qu'il a déclaré vouloir modifier la constitution pour étendre les pouvoirs présidentiels.

     

    Les observateurs objectifs qui ont approché Sarkozy disent qu'il émane de lui de la violence. Anecdote révélatrice, lorsque Nicolas Sarkozy a été mis en cause par une manipulation dans l'affaire Clearstream, il a dit "je trouverai le responsable et je le pendrait à un croc de boucher".

    Comme il l'a souvent montré à l'Assemblée Nationale ou à Argenteuil, Nicolas Sarkozy est un violent, et il gouvernera avec brutalité, "à la cravache", il dressera les uns contre les autres, et le résultat sera une guerre civile. Les 5 semaines d'émeutes qu'il a déjà provoqué en 2005 ne sont qu'un avant-goût de ce qui arrivera si il s'empare du pouvoir.

    Il est alors probable qu'il utilisera le soulèvement populaire comme prétexte pour prendre les pleins pouvoirs, comme l'article 16 de la constitution le permet lorsque "l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu".

     

    Ce qu'il a fait - Le bilan de Sarkozy

     

     



    - Baisse en trompe l'oeil de la délinquance, qui masque une hausse sans précédent des violences aux personnes. Cette hausse est de 20% en moyenne nationale mais elle atteint 70% dans certains départements.

    - Primes au rendement pour les policiers, les encourageant ainsi à une répression hystérique, disproportionnée, avec gardes à vues injustifiées, et tolérance zéro pour les automobilistes.

    - Transformation des policiers en cow-boys agressifs qui se croient tout permis; hausse sans précédant des bavures et des violences policières.

    - Généralisation du flashball et introduction du taser

    - Recul sans précédent des droits de l'homme en France, dénoncé par Amnesty International et la Ligue des Droits de l'Homme. Transformation de la France en un état policier oppressant.

    - Remplissage des prisons sans se soucier un instant des conditions de détention crées par la surpopulation carcérale (violence entre détenus, viols, suicides, propagation du sida et de la tuberculose). Par sa politique ultra-répressive, Sarkozy a créé une situation catastrophique dans les prisons, une situation indigne d'un pays qui prétend respecter les droits de l'homme et qui donne des leçons au reste du monde à ce sujet.

    - Propos irresponsables et haineux qui, combinées aux violences policières et à la "tolérance zéro", ont provoqué une insurrection des banlieues pendant 5 semaines.

    - Privatisation partielle d'EDF

    - Fausse promesse que GDF ne serait jamais privatisé.

     

    Dévotion envers les Etats-Unis

    Nicolas Sarkozy veut tuer l'âme de la France, un pays qu'il n'aime pas et qu'il veut rendre semblable au pays qui est son modèle: les Etats-Unis. Nicolas Sarkozy l'a dit à de nombreuses reprises: il veut en finir avec le modèle social français, lui préférant un modèle américain, caractérisé par une société inégalitaire, violente, et ultra-repressive.

    Par ailleurs, Nicolas Sarkozy alignera la politique de la France sur celle des Etats-Unis et engagera la France dans les futures guerres américaines au Proche-Orient. A cause de la politique étrangère de Sarkozy, la France subira des attentats sanglants comme ceux de Madrid ou de Londres. Et ces attentats lui fourniront le prétexte pour réduire encore les libertés et parachever ce qu'il a commencé au ministère de l'intérieur: l'instauration d'un état policier fasciste.

    Enfin, par son soutien inconditionnel aux Etats-Unis de Bush, Sarkozy se fait le complice des crimes de guerre américains, des tortures (à Guantanamo, en Afghanistan, en Irak, et dans les prisons secrètes), des assassinats de journalistes par l'armée américaine en Irak, ou de l'emploi de bombes au phosphore contre des civils irakiens. Complice aussi de l'utilisation d'obus et de missiles à uranium appauvri, de l'absence d'interdiction des mines anti-personnelles et des bombes à fragmentation, et du refus américain de ratifier le protocole de Kyoto sur les émissions de CO2. 

     

    Un ticket sans retour 

    Si Nicolas Sarkozy est élu, il généralisera les machines à voter

    ( PETITION POUR LE MAINTIEN DU VOTE PAPIER) 

    ce qui lui permettra de truquer les prochaines élections, comme Bush aux Etats Unis.

    Les machines à voter sont une grave menace pour la démocratie, car elles sont facilement piratables par des virus informatiques destinés à modifier le comptage des votes, ou par le remplacement de composants par des versions truquées. De plus, les machines à voter signifient la fin de l'anonymat du vote, car l'électeur doit s'identifier par une carte magnétique qu'il doit insérer dans la machine pour valider son vote. Techniquement, rien n'empêche que les machines gardent en mémoire qui a voté quoi.

    Nicolas Sarkozy s'est déjà déclaré favorable aux machines à voter. Les élections de 2007 risquent donc bien d'être les dernières élections démocratiques en France.

     

    ______________________________________________________________________________________
     


    Faute de place, voici seulement quelques liens :

    _____________________________________________________________

    Une première sous Sarkozy : des prisons privées dans notre pays,  cliquez ici

     

    Dépénalisation de la vie des affaires au détriment de la moralisation du droit des affaires cliquez ici
     
     
    Le Medef exige toujours plus
    http://eldiablo.over-blog.org/article-16876738.html
     

    NORMAN FINKELSTEIN : PUNI POUR AVOIR DIT LA VÉRITE 
    Finkelstein est devenu célèbre, en 2000, avec son ouvrage "The Holocaust Industry" dans lequel il critique, en termes peu amènes, les dirigeants de la communauté juive aux États-Unis .
    cliquez ici 


    EU-Israël : Qui est le maître ?
    http://boubouh.over-blog.com/article-16091516.html

    Manifestons contre l'étranglement de GAZA ! 23 février : journée internationale pour briser le siège de Gaza ici


    ________________________________________________________________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :